15.12.2009 -

Réunion d'experts sur les médias mobiles et le développement cette semaine à l'UNESCO

Un groupe de vingt experts mondiaux composé de représentants de fournisseurs de services de téléphonie mobile, de praticiens des médias mobiles au service du développement et de médias audiovisuels des pays développés et en développement participera à la réunion consultative sur les médias mobiles et le développement qui se tient les 17 et 18 décembre 2009 au Siège de l'UNESCO à Paris.

Autour du thème "Tirer parti des médias mobiles : définition d'une stratégie de l'UNESCO pour l'éducation, les médias d'information et la participation citoyenne au service du développement", la réunion aura pour mission d'identifier les applications les plus intéressantes et innovantes dans le secteur de la téléphonie mobile à travers le monde. Les experts examineront les nouveaux usages des applications mobiles dans le domaine de l'éducation, des médias d'information, de la bonne gouvernance, du changement climatique et de la gestion des risques naturels.

 

La réunion commencera par passer en revue les tendances de la téléphonie mobile au service du développement, en particulier dans les secteurs de l'éducation, des médias d'information, de la bonne gouvernance et de la régulation.

 

La réunion se poursuivra par des sessions thématiques consacrées aux questions suivantes :

  • La téléphonie mobile au service de l'accès universel à l'information (contenu local et diversifié, langues vernaculaires, accès aux bibliothèques numériques pour les groupes marginalisés, solutions open source pour les problèmes d'accessibilité).
  • La téléphonie mobile en tant que média d'information (lignes éditoriales, stratégies pour les organes de presse, médias communautaires, participation de la société civile, nouveaux modes narratifs : répercussions sur le journalisme).
  • La téléphonie mobile au service de la démocratie, de la bonne gouvernance et les problèmes de régulation que cela implique (potentiel de la téléphonie mobile pour renforcer la démocratie, implications des cadres juridiques pour le respect de la liberté d'expression).
  • La téléphonie mobile au service de l'éducation (contribution à l'éducation formelle et non formelle, aide aux personnes à besoins spécifiques, outil de recherche dans l'éducation, nouvelles tendances des systèmes mobiles de collecte de données et de suivi dans le secteur de la gouvernance de l'éducation).
  • Utilisation des médias mobiles dans le domaine du changement climatique et de la gestion des risques naturels.

On attend des experts qu'ils fassent des recommandations sur les possibles solutions de téléphonie mobile.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page