29.04.2013 - Communication & Information Sector

Festival de la liberté de la presse à Rabat

© UNESCO

A l’occasion du vingtième anniversaire de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le Bureau de l’UNESCO pour l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, l’Association marocaine pour le journalisme d’investigation (AMJI) et le Centre Ibn Rochd organisent un festival de trois jours à Rabat. Le festival comprendra de nombreuses activités dont des conférences, des ateliers de formation, des expositions d’art, des projections de films et des spectacles.

Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse célèbre les principes fondateurs de la liberté de la presse mais aussi les professionnels et citoyens qui luttent pour le droit à  la liberté d’expression, malgré les dangers présents dans de nombreuses régions.

Le festival de Rabat a pour but de fournir une plate-forme professionnelle et public pour encourager les discussions sur la liberté d’expression et la liberté de la presse comme éléments fondateurs d’une société démocratique.

Parmi les activités phares organisées, la conférence du 3 mai intitulée « Parler sans crainte : assurer la liberté d’expression dans tous les médias » traitera des questions de la sécurité des journalistes, du combat contre l’impunité et de la sécurité sur Internet. Des journalistes et blogueurs témoigneront, sont aussi prévus des ateliers et une présentation du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.

Le thème général de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2013 sera abordé d’un point de vue nord-africain et l’accent sera mis sur les particularités, les défis et les possibilités qui existent au Maroc. La conférence rassemblera journalistes, blogueurs, professionnels des médias, société civile mais aussi représentants du gouvernement. Après la conférence, le Ministre marocain de la Communication présentera officiellement le nouveau code de la presse.

Un autre évènement phare du festival sera l’exposition internationale de Mail Art intitulée “Il était une fois… le Printemps arabe” et inaugurée le 4 mai, dont le but sera de promouvoir la liberté de la presse et la liberté d’expression dans le monde arabe. Le festival comprend également trois formations sur le journalisme d’investigation, sur les techniques de recherche en ligne et sur les nouveaux médias et le journalisme citoyen.

Le festival bénéficie du soutien de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement, de Free Press Unlimited, d’International Media Support et de l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc.

Un programme détaillé est disponible sur : www.amjipress.com et  http://rabat.unesco.org




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page