04.05.2009 -

La Finlande aide l'UNESCO à renforcer la sécurité des journalistes à Gaza

Le projet proposé par l'UNESCO en réponse à l'appel éclair de l'ONU a reçu un financement de 130 000 USD de la part de la Finlande afin de renforcer la sécurité des journalistes et la liberté de la presse dans la bande de Gaza. En outre, la Finlande a apporté une contribution de 530 000 USD pour un projet de deux ans dans les territoires palestiniens, destiné à promouvoir le droit à la liberté d'expression et l'accès à l'information, à créer un réseau de soutien pour les professionnels des médias et à renforcer les capacités des femmes journalistes.

La crise que traverse Gaza a de graves répercussions sur la liberté de la presse. Ces événements rappellent la nécessité de protéger tous les professionnels des médias et de veiller au respect de l'indépendance et du droit des journalistes à exercer leur métier dans les situations de conflit.

 

Le projet de l'UNESCO en réponse à l'appel éclair de l'ONU en faveur de Gaza portera sur les besoins immédiats en matière de renforcement des capacités pour assurer la sécurité des journalistes et offrira un soutien sociopsychologique aux journalistes et aux cameramen palestiniens, ainsi que des équipements de sécurité comme des gilets de protection, des casques, des insignes de presse et des trousses de premiers secours. Un autre projet, qui se déroulera sur deux ans, aura pour objet de créer un réseau de soutien pour les professionnels des médias dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, chargé de la surveillance et du traitement des violations contre la liberté de la presse. Ce réseau permettra également aux journalistes de renforcer leurs capacités et d'échanger des bonnes pratiques.

 

Un nouveau programme de formation et d'évolution de carrière destiné aux journalistes palestiniennes permettra de renforcer les compétences professionnelles, éditoriales et d'encadrement des jeunes diplômées et des femmes journalistes en milieu de carrière. Le programme offrira aux femmes des formations pour les préparer à faire face aux réalités professionnelles de l'environnement médiatique ; l'accent sera mis sur les compétences d'encadrement et de gestion pour promouvoir l'égalité des femmes au sein des médias palestiniens.

 

Au mois de février, l'UNESCO avait distribué seize gilets de protection, casques et insignes de presse à des journalistes palestiniens à Gaza. Beaucoup de journalistes et de cameramen locaux avaient en effet dû couvrir le conflit en janvier sans aucun équipement de protection au risque de leur vie, alors que les médias internationaux n'étaient pas autorisés à pénétrer dans la bande de Gaza.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page