22.08.2011 - UNESCO

Suivi de l’enquête de l’UNESCO sur les compétences informationnelles des enseignants au Lesotho

L’UNESCO a commandé une enquête sur le niveau de compétences informationnelles des enseignants au Lesotho, en Namibie et au Swaziland. Une réunion de travail avec les acteurs du secteur de la formation des enseignants est organisée le 31 août 2011 à Maseru (Lesotho) pour examiner les résultats de l’enquête du Lesotho.

L’enquête a été menée auprès des enseignants en formation et en exercice dans 34 écoles, en zone rurale et urbaine, au Lesotho. La présentation du rapport d’analyse de la recherche a pour objectif d’aider les acteurs concernés, notamment les instituts de formations des enseignants, les responsables du ministère de l’Education et du ministère des Communications, de la Science et de la Technologie, les députés et un représentant de MISA-Lesotho, à promouvoir la formation à la maîtrise de l’information et des médias dans toutes les couches de la société.

Après la présentation de la phase 1 de l’enquête, Research ICT Africa procédera à l’examen de la phase 2, qui comprend un cadre expérimental pour tester les niveaux réels de compétences informationnelles. La deuxième phase a pour objet de déterminer l’écart entre les compétences informationnelles communiquées par les personnes interrogées et les niveaux réels.

Après l’examen des phases 1 et 2, les institutions participantes vont analyser les résultats de l’enquête et voir comment tenir compte des recommandations dans les projets de réforme des programmes de formation. Le Programme de formation des enseignants à l’éducation aux médias et à l’information sera proposé pour servir de cadre à cette réforme. Ce modèle de programme est le fruit d’un vaste processus qui s’est déroulé sur une période de trois ans : enquêtes de terrain, réunions de groupes d’experts, rédaction, révision et validation par des experts spécialisés dans divers domaines (médias, information, TIC, éducation, conception de programmes scolaires).

Le programme de formation est divisé en deux parties. La première partie décrit le programme et le cadre de compétences : elle présente la philosophie, la conception et les grands thèmes du programme, ainsi que les compétences que doivent acquérir les enseignants. C’est un complément au Cadre de compétences en TIC pour les enseignants élaboré par l’UNESCO en 2008. La deuxième partie décrit les modules principaux et les modules facultatifs du programme. Le programme intègre globalement des questions interdisciplinaires en relation avec la participation citoyenne, la résolution de problèmes, l’égalité des genres, l’autonomisation des femmes et le dialogue interculturel.

Après la présentation du programme de formation, plusieurs groupes de travail seront constitués pour étudier les actions de suivi à mener afin de promouvoir la formation à la maîtrise de l’information et des médias dans toutes les couches de la société basotho.

Garant de la catégorie 3 des Indicateurs de développement des médias de l’UNESCO, la formation à la maîtrise de l’information et des médias s’appuie sur le développement de sociétés du savoir, de prestataires d’information et de médias libres, indépendants et pluralistes.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page