05.06.2013 - Communication & Information Sector

Lancement de la consultation mondiale sur les TIC, le handicap et le développement

L’UNESCO recherche des contributions pour la Réunion de haut niveau sur le handicap et le développement (HLMDD) qui se tiendra en septembre 2013 lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies. A cet effet, une consultation mondiale sur les TIC, le handicap et le développement a été lancée du 20 mai au 10 juin 2013. L’UNESCO invite toutes les institutions intéressées à partager leurs expériences, opinions et recommandations sur le sujet.

Le 23 septembre 2013, l’Assemblée Générale des Nations Unies tiendra la Réunion de haut niveau sur le handicap et le développement (HLMDD). En vue de contribuer à la réunion, l’Union internationale des télécommunications et l’UNESCO, conjointement avec l'Initiative mondiale TIC pour tous (G3ICT), l’Association internationale de développement (IDA), Telecentre.org, la Commission sur le haut débit et Microsoft ont lancé une consultation mondiale pour rassembler les recommandations de tous les acteurs sur l’importance des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour permettre la participation autonome des personnes handicapées à la vie en société.

Cette consultation a pour objectif de sensibiliser le public aux avantages concrets que l'utilisation des TIC apporte dans les programmes de développement intégrant le handicap, les obstacles qu'il reste à surmonter et les mesures concrètes qu'il faut prendre pour parvenir à un développement inclusif. Les résultats de cette enquête viendront alimenter le processus préparatoire de la Réunion de haut niveau sur le handicap et le développement organisée en septembre 2013.

Cette initiative est l’occasion rêvée pour tous les partenaires concernés de partager leurs expériences, opinions et recommandations sur l’emploi des TIC pour faciliter le travail avec les personnes handicapées. La consultation est ouverte du 20 mai au 10 juin 2013 sur cette page. Le questionnaire est disponible en anglais, français, espagnol, russe, arabe et chinois.

L’UNESCO invite toutes les parties intéressées à apporter leur contribution à la consultation en remplissant le questionnaire avant le 10 juin 2013 et en faisant circuler l’information sur leurs réseaux.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page