06.04.2011 -

Global Open Access Portal : appel à consultants

Avec le soutien de la Colombie, de la Norvège et des Etats-Unis, l'UNESCO développe un portail sur le libre accès (Open Access - OA) pour faire un état des lieux du secteur à travers le monde. Baptisé Global Open Access Portal (GOAP), ce portail devrait être la première ressource des utilisateurs qui recherchent des informations sur le libre accès.

Les experts du secteur du libre accès seront chargés de collecter, analyser et filtrer l'information portant sur la question en provenance de différents pays. Les données porteront sur les grands projets nationaux, les agences de financement nationales et régionales, le dépôt des publications en libre accès, et les principales organisations et institutions à même de soutenir les initiatives de libre accès. Le portail GOAP a pour ambition d'aider les Etats membres de l'UNESCO à comprendre l'état actuel du libre accès et à prendre les décisions appropriées.

 

L'UNESCO sollicite le concours des experts et institutions travaillant dans le secteur du libre accès pour servir de consultants à court terme et fournir du contenu sur les cinq régions : Afrique, monde arabe, Asie-Pacifique, Europe et Amérique du Nord, Amérique latine-Caraïbes. Pour en savoir plus sur les besoins en consultants et les démarches pour rejoindre la communauté Open Access, veuillez contacter : <a href="mailto:s.mishra@unesco.org">Sanjaya Mishra</a>, UNESCO, Division de la société de l'information.

 

La promotion du libre accès, en particulier des articles scientifiques publiés dans les revues, s'inscrit dans la stratégie de l'UNESCO pour édifier des sociétés du savoir. L'UNESCO considère que la littérature scientifique doit bénéficier de la plus grande visibilité et être accessible à tous. C'est pourquoi l'Organisation se mobilise en faveur du libre accès, en participant à des débats pour structurer le secteur par des actions de renforcement des capacités et la création d'une communauté de pratiques.

 

Le séminaire organisé le 16 mars 2011 par le Bureau de l'UNESCO à New Delhi (Inde) fait partie des activités de l'UNESCO dans ce domaine. Une soixantaine de délégués d'instituts de recherche indiens ont participé au séminaire, aux côtés de participants venus du Bangladesh, du Brésil, d'Italie, du Népal, des Pays-Bas et du Sri Lanka. Les débats ont porté sur le potentiel du libre accès, ainsi que sur les bonnes pratiques et les modèles économiques dans ce secteur.

 

Le <a target=_blank href="http://www.wsis-community.org/pg/groups/58145/open-access/">groupe Open Access</a>, que l'UNESCO vient de créer sur la plate-forme communautaire du SMSI, réunit déjà un bon millier de membres et héberge de nombreuses discussions sur différentes questions du plus grand intérêt pour les acteurs du secteur. Les praticiens du libre accès sont invités à rejoindre la communauté et à nourrir les débats.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page