14.06.2011 -

Enquête mondiale sur la protection de la vie privée sur Internet : appel à propositions

L'UNESCO lance un appel à propositions pour mener une étude mondiale sur le cadre réglementant la protection de la vie privée sur Internet en Afrique, dans le monde arabe, dans la région Asie-Pacifique, en Europe et en Amérique du Nord, ainsi qu'en Amérique latine et dans les Caraïbes. Cette étude devrait également dresser un panorama des protections juridiques, des principes d'autorégulation et des problématiques dans ce domaine, afin de produire un instantané mondial des tendances et des évolutions.

Le but de l'étude est d'analyser les répercussions juridiques sur la vie privée des individus, notamment en ce qui concerne les droits de l'homme, qui découlent des transactions et de la transmission de données sur Internet au moyen d'applications comme les moteurs de recherche, les microblogs, les réseaux sociaux, les FSI, etc. Les conclusions permettront d'informer les Etats membres de l'UNESCO à propos des politiques et des pratiques en vigueur concernant la protection de la vie privée sur Internet.

 

Les chercheurs intéressés par ce projet sont invités à envoyer leurs propositions, en précisant la méthodologie de recherche, les travaux livrés, le délai et les besoins de financement, par courriel à :

    Mme Xianhong Hu UNESCO, Division pour la liberté d'expression et le développement des médias

La date limite d'envoi des propositions est fixée au 1er juillet 2011 (midi, HEC).

 

Depuis sa création, l'UNESCO a toujours placé la liberté d'expression et la liberté des médias au cœur de sa mission. Convaincue que le principe de la liberté d'expression devait aussi s'appliquer à l'Internet, l'UNESCO a poursuivi son travail en s'intéressant à différentes questions en relation avec ce sujet. De006, l'UNESCO organise des débats sur la liberté d'expression et la protection de la vie privée aux réunions annuelles du Forum du SMSI et du Forum sur la gouvernance de l'Internet.

 

Alors que le développement des réseaux sociaux sur Internet soulève de nouveaux problèmes liés à la protection de la vie privée et à la liberté d'expression, il est nécessaire de surveiller attentivement les politiques de régulation sur Internet et d'analyser les relations entre la liberté d'expression et d'autres valeurs et droits fondamentaux, notamment la protection de la vie privée.

 

Comme le spécifie le <a target="_blank" href="http://unesdoc.unesco.org/images/0019/001919/191978e.pdf#page=245">programme biennal de l'UNESCO pour 2012-2013</a>, le Secteur de la communication et de l'information est engagé dans de nombreuses questions liées à Internet et aux nouvelles technologies, au rang desquelles la promotion de la liberté d'expression et de la protection de la vie privée sur Internet.

 

Pour l'UNESCO, la liberté d'expression et la protection de la vie privée sont des droits humains fondamentaux et interdépendants. Le défi qui se pose à nous est d'arriver à défendre la liberté d'expression sans porter atteinte à d'autres droits, tels que la protection de la vie privée, en tenant compte de la nature transnationale d'Internet.

 

Le document cadre ci-joint ainsi que les documents indiqués dans les Liens de référence peuvent servir de cahier des charges pour élaborer les propositions.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page