29.07.2010 -

Greenstone s'implante en Amérique latine et aux Caraïbes

Le Bureau de l'UNESCO à Montevideo publie une étude sur l'utilisation du logiciel de bibliothèques numériques Greenstone en Amérique latine. L'ouvrage en espagnol intitulé Greenstone: Un software libre de código abierto para la construcción de bibliotecas digitales. Experiencias en América Latina y el Caribe décrit les multiples applications du logiciel Greenstone dans la région, ainsi que le travail des centres nationaux Greenstone.

La suite logicielle Greenstone a été développée par l'Université néo-zélandaise de Waikato, en coopération avec l'UNESCO et l'ONG belge Human Info. Greenstone est un logiciel multilingue et multiplate-forme à code source libre permettant de créer des collections numériques de documents électroniques et de les publier sur le web ou sur CD-ROM. Il accepte de nombreux formats de documents propriétaires ou standard et prend en charge différentes normes d'échange de documents et de métadonnées.

 

Depuis sa création en 1997, le logiciel Greenstone a été diffusé dans 90 pays et traduit en 45 langues. Il est ainsi devenu un précieux outil pour l'essor des sociétés du savoir et contribue au développement social à l'échelle internationale. Greenstone est distribué sous les conditions de la licence publique générale GNU.

 

Flexible, robuste, facile à utiliser et gratuit, Greenstone est une ressource particulièrement adaptée aux pays en développement. De nombreux exemples sont cités sur le <a target=_blank href="http://www.nzdl.org">site de la bibliothèque numérique de Nouvelle-Zélande</a> et dans la <a target=_blank href="http://www.greenstone.org/examples">liste des liens aux collections externes</a> gérée par l'équipe de Greenstone. Les développeurs veillent à ce que le logiciel soit simple à installer et peu gourmand en ressources système.

 

Un cours avancé sur les aspects techniques et le développement du logiciel Greenstone était organisé à l'occasion de la 6ème Conférence latino-américaine sur le logiciel libre LATINOWARE 2009, à Foz de Iguazú (Brésil). Il a rassemblé des membres d'institutions publiques et d'organisations privées latino-américaines travaillant dans la gestion de l'information numérique et utilisant des bibliothèques numériques. Encadrés par Ian Witten, développeur du logiciel Greenstone à l'Université néo-zélandaise de Waikato, les participants ont été formés à l'utilisation des techniques et des outils avancés pour la conception, la création et la gestion de ressources et de bibliothèques numériques à l'aide de Greenstone.

 

Le renforcement des capacités et les réseaux se sont révélés de toute première importance dans la diffusion et le développement de Greenstone. C'est pourquoi Ian Witten a été profondément impressionné par l'investissement et la forte demande en Amérique du Sud, ce qui en est fait une des régions du monde où le logiciel Greenstone est le mieux implanté.

 

Le logiciel Greenstone est utilisé en Amérique latine pour créer des réservoirs numériques d'archives et de bibliothèques dans différents domaines, de l'agriculture et la médecine aux sciences sociales et à la communication. L'étude qui vient de paraître passe en revue les utilisations de Greenstone en Amérique latine et aux Caraïbes, mais présente également les perspectives et les commentaires des utilisateurs qui ont participé à LATINOWARE 2009 et qui sont des acteurs clés du développement des bibliothèques numériques.

 

Pour télécharger l'ouvrage en espagnol au format PDF, <a target=_blank href="http://www.unesco.org.uy/ci/fileadmin/comunicacion-informacion/Greenstone-paraweb.pdf">cliquez ici</a>.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page