26.05.2016 - Communication & Information Sector

Le PIPT participe à la réussite de la Conférence « InterCONNECTer les ensembles »

© UNESCO

Du 3 au 7 mars 2015, plus de 350 participants, parmi lesquels des représentants gouvernementaux, des universitaires et des représentants de la société civile, du secteur privé et de la communauté technique, se sont réunis à l’UNESCO pour participer à la conférence « InterCONNECTer les ensembles : options pour l’action future », et examiner le projet d’étude relatif à Internet portant sur l’accès, la liberté d’expression, la vie privée et l’éthique. Après deux journées d’échanges, la Conférence a adopté un document final qui sera soumis pour examen au Conseil exécutif de l’UNESCO, à sa prochaine session.

Des partenaires et des membres du réseau du Programme intergouvernemental Information pour tous (PIPT) de l’UNESCO ont également participé à cet événement en tant qu’intervenants et rapporteurs, et ont contribué à la rédaction du document final adopté par la Conférence.

Depuis que la Conférence générale, à sa 37e session en novembre 2013, a chargé le PIPT de mener une étude relative à Internet, une série de consultations, d’enquêtes et autres processus ont été réalisés, et le Programme a suivi de près ces travaux auxquels il a également participé. En tant qu’organe consultatif auprès de l’Organisation qui aide les États membres à élaborer et mettre en œuvre des politiques et des stratégies de l’information au niveau national favorisant l’édification de sociétés du savoir, le PITP est idéalement placé pour jouer ce rôle.

Dans l’allocution qu’il a prononcée lors de la cérémonie d’ouverture, le Président du Conseil exécutif, S.E. M. l’Ambassadeur Mohamed Amr, a bien souligné l’importance de la contribution du PITP : « Avant toute chose, je souhaite remercier le Programme intergouvernemental Information pour tous, qui a été étroitement associé à l’organisation de la Conférence InterCONNECTer les ensembles. Comme vous le savez tous, le PIPT est l’un des principaux cadres de coopération internationale dans notre effort mondial en faveur de l’édification de sociétés du savoir inclusives ».

Mme Chafica Haddad, Présidente du Conseil du PIPT, a joué un rôle actif tout au long de l’événement, et a participé au dialogue gouvernemental de haut niveau ainsi qu’au Groupe multipartite de coordination des données chargé de guider l’élaboration du document final. Mme Haddad a également mis cette conférence à profit pour faire mieux connaître les instruments politiques du PIPT, tels que le Modèle de politique nationale pour une société de l’information, et attirer l’attention sur les événements inscrits au calendrier du Programme. Comme elle l’a expliqué lors de son allocution, le PIPT « a su reconnaître depuis longtemps le rôle joué par un meilleur accès à l’information en tant que vecteur et outil de transformation sociale et de développement positifs, ainsi que l’importance de faire participer et d’autonomiser les jeunes. Le PIPT va donc organiser, en juin 2015 à l’UNESCO, une conférence internationale sur Internet comme outil de développement pour la jeunesse contre toutes les formes d’extrémisme et de radicalisme. La conférence permettra aux experts et hauts responsables d’échanger leurs expériences en matière d’intervention politique et d’élaborer des projets pilotes au bénéfice des jeunes. Elle servira de laboratoire d’apprentissage pour rapprocher les politiques et les professionnels, universitaires et partenaires intéressés ».

Des membres actuels et anciens du Bureau du PIPT et de ses groupes de travail, dont une grande partie se trouvait à Paris pour assister à la 24e réunion du Bureau du PIPT organisée immédiatement après la Conférence InterCONNNECTer les ensembles, ont également contribué de manière significative aux débats.

S’exprimant sur les résultats de ces deux journées, M. Indrajit Banerjee, Directeur de la Division des sociétés du savoir et Secrétaire du PIPT, a déclaré : « En aidant à rapprocher les bonnes personnes autour des bons objectifs, le PIPT participe à la création de solutions novatrices aux défis auxquels toutes les sociétés font face aujourd’hui. L’étude et le document final sont autant de jalons importants pour orienter la réponse de l’UNESCO aux possibilités offertes et aux défis posés par le cyberespace.

Le Programme intergouvernemental Information pour tous a été créé en 2001. Il sert de plate-forme pour le débat international sur les politiques à suivre, la coopération et l’élaboration de principes d’action dans le domaine de l’accès à l’information et au savoir. Il aide les États membres à élaborer et mettre en œuvre des politiques de l’information et des stratégies du savoir au niveau national.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page