18.05.2012 - UNESCO

Le PIPT contribue à l’augmentation des niveaux de vie dans la Chine rurale

Cérémonie d’ouverture de la rencontre annuelle de formation 2011, organisée par ISTIC dans le cadre du PIPT, Ville de Longyan, Province Fujian, Chine - © Longyan Municipal Government/Deng Shuiming

Depuis 2003, environ 700 personnes ont pris part à des formations organisées dans le cadre du Programme Informations pour tous (PIPT) de l’UNESCO. En Chine, les rencontres annuelles de formation donnent la priorité à sept régions en cours de développement ; parmi les structures à la base du travail accompli, citons l’Institut d’information scientifique et technique de Chine (ISTIC), le ministère chinois des Sciences et Techniques, la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO ainsi que plusieurs gouvernements locaux. Les formations portent leurs fruits en offrant des améliorations réelles et considérables à la vie des communautés.

La formation a été centrée sur les réponses à apporter aux demandes et aux besoins des citoyens mais aussi des institutions de ces régions en favorisant l’accès à l’apprentissage et aux informations nécessaires pour faire face aux problématiques locales. C’est pourquoi les objectifs de formation ont été axés autour des priorités stratégiques du PIPT d’information au service du développement, de maîtrise et d’accès à l’information. Ces rencontres ont permis aux participants d’acquérir des compétences directement applicables à leur travail, pour plus d’efficacité et de rentabilité, ce qui a pour conséquence l’amélioration de leurs conditions de vie. 

Dans le domaine agricole, par exemple, les producteurs de fruits et de viande ont reçu des conseils pratiques pour améliorer leurs rendements et identifier de nouveaux marchés sur lesquels s’implanter. Les docteurs ont reçu des compléments de formation visant à renforcer leurs compétences cliniques et à ce qu’ils soient en mesure de pratiquer un ensemble de nouvelles techniques d’interventions d’urgence dans l’optique d’augmenter le niveau des soins prodigués.

L’efficacité et l’attention croissante portée à ces rencontres de formation leur a permis de faire l’objet d’une couverture médiatique importante dans la presse comme chez les médias numériques chinois, ce qui a entraîné une hausse conséquente de demandes de participation aux formations du PIPT. Les préparatifs sont en cours pour que des formations similaires aient lieu dans la région du Tibet dès juin 2012.

Le PIPT a été instauré en 2000  pour encourager l’avancement de politiques internationales et la création de plans d’action dans le domaine de l’accès au savoir et à l’information, afin que tous puissent être parties prenantes des sociétés du savoir. Les Comités nationaux du PIPT ainsi que d’autres pôles de soutien tels que l’ISTIC jouent un rôle actif dans la transmission et l’élaboration des orientations stratégiques du PIPT et de ses actions, puisqu’ils s’assurent de leur pertinence et de leur impact réel.

La Chine est membre du Conseil du PIPT depuis sa mise en place. En plus d’organiser des événements à portée nationale, elle verse des contributions volontaires au Compte spécial du PIPT. 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page