06.02.2014 - Communication & Information Sector

Le PIPT soutient le projet SafeNet dans l’ex-République yougoslave de Macédoine

Youth Tech Camp in Skudirnje. © Jove Jankulovski

Plus de 540 jeunes venant de 12 villes et villages de l’ex-République yougoslave de Macédoine ont pu assister à une série de stages et ateliers technologiques organisés par le Projet Safe and Secure Youth.Net (SafeNet) dans le cadre du Programme intergouvernemental Information pour tous (PIPT) de l’UNESCO.

Le projet a été mis en place en partenariat avec l’Interactive Education and Resource Network (IMOR), une ONG nationale qui a reçu une aide financière du Fonds d'urgence multidonateurs de l’UNESCO. Le contenu du stage reposait sur diverses ressources matérielles, parmi lesquelles les directives et les publications de l’UNESCO et du PIPT adaptées aux besoins d’un public jeune.

Le projet donnait aux jeunes, en particulier à ceux issus de milieux défavorisés et vulnérables, comme les minorités ethniques, les moyens et les outils nécessaires pour utiliser Internet de façon sécurisée. Afin d’être sûr d’atteindre les milieux les plus défavorisés, l’IMOR a travaillé en collaboration avec  la Croix Rouge locale et a organisé des stages dans les zones urbaines et rurales. Comme l’explique M. Jove Jankulovski, Directeur de l’IMOR, « Ce projet, qui a offert aux jeunes la capacité d’utiliser les TIC et la possibilité de dépasser de nombreuses barrières, a contribué à la mise en place d’un accès à Internet plus équitable chez les jeunes. »

Par ailleurs, dans le but d’assurer la durabilité à long terme de cette initiative, le projet a également tenté d’impliquer des jeunes issus de groupes locaux. En organisant des séances de partage des expériences et en adoptant des pratiques d’apprentissage commun, ces jeunes ont reçu la capacité d’informer et d’éveiller les consciences de leurs camarades à propos des défis du cyberespace. Afin de stimuler les effets du projet à court terme et à long terme, une plateforme d’échange en ligne ainsi qu’une base de données de documents téléchargeables ont été mises en place.

Ce stage a eu du succès auprès des jeunes: 77 % des participants ont affirmé que, désormais, ils comprenaient mieux et pouvaient aborder les problématiques de l’éthique d’internet. Aussi, 80 % d’entre eux ont indiqué qu’ils savaient désormais gérer eux-mêmes leurs informations personnelles en ligne. Les parents étaient donc satisfaits du changement d’attitude de leurs enfants après ce stage. Comme l’affirme l’une d’entre elles, Mme Jovanova Vaska, ce stage a permis à ses enfants de prendre conscience de ce qu’ils font sur internet. « De nos jours, les jeunes mettent toute leur vie intime sur Facebook… [Maintenant ils comprennent qu’] il y a des choses auxquelles il faut faire attention », a-t-elle dit.

Le Programme Information pour tous est un programme intergouvernemental mis en place en 2001. Il constitue une plateforme de discussion et coopération politique internationale et de mise en place de lignes directrices dans le domaine de l’accès au savoir et à l’information. A travers ses priorités concernant l’éthique de l’information, le PIPT a pour mission de promouvoir une plus grande prise en conscience et des réponses concrètes de la part des parties prenantes aux questions des défis éthiques, juridiques et sociaux de la société de l’information.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page