25.03.2014 - ODG

En Suède, Irina Bokova lance le rapport de l’UNESCO « Tendances mondiales en matière de liberté d'expression et de développement des médias »

© UNESCO

Le 25 mars, Irina Bokova a lancé à Stockholm (Suède), le nouveau rapport de l’UNESCO World Trends in Freedom of Expression and Media Development [« Tendances mondiales en matière de liberté d'expression et de développement des médias »].

Le lancement a eu lieu au centre international de presse, en présence de Mme Birgitta Ohlssom, ministre de la démocratie et des affaires européennes et de M. Mats Djurberg, secrétaire général de la commission nationale suédoise auprès de l’UNESCO.

Ce lancement a été suivi d’une table ronde avec Helena Sancho de l’agence de développement international suédoise, Jesper Bengtsson, du think tank Tiden ainsi que d’Ulla Carlosson, professeure et directrice de Nordicom.

La Directrice générale a remercié le gouvernement suédois de son soutien à l’UNESCO pour la promotion et la protection de la liberté d’expression, ainsi que la protection de la liberté de la presse et des medias.

« Nous observons des tendances positives pour la liberté d’expression, ce qui est une bénédiction pour la créativité, l’échange et le dialogue, » a déclaré Irina Bokova. « Dans le même temps, de nouvelles menaces émergent – du contrôle digital, de la censure et du blocage aux menaces physiques contre des journalistes. Ces menaces portent atteinte à la liberté d’expression, un droit humain vital pour l’Etat de droit, pour construire des sociétés su savoir ouvertes et inclusives ».

La Directrice générale a souligné l’importance du rapport pour comprendre l’échelle et la nature des changements en matière de liberté d’expression et de développement des medias. Il permettra de sensibiliser le public, de renforcer la sécurité des journalistes et de mettre un terme à l’impunité, pour construire des compétences à travers le monde et soutenir le développement effectif des media.

« Dans un monde incertain, nous devons rester fidèles aux valeurs que nous partageons, » a déclaré la Directrice générale. « La liberté d’expression est essentielle à la dignité, au dialogue, à la démocratie et au développement durable. La liberté de la presse s’épanouit de différentes manières, mais elle doit relever de sérieux défis, » a-t-elle poursuivi. Dans ce contexte, notre message est clair. Nous devons faire face à ces défis et nous devons continuer à repousser les frontières de la liberté d’expression ».

Mme Birgitta Ohlsson, ministre suédoise de la démocratie et des affaires européennes a souligné l’importance de la sécurité des journalistes et la nécessité de promouvoir la liberté d’expression dans toutes les circonstances comme le fondement de l’Etat de droit et de la démocratie forte. La ministre a rappelé l’engagement profond du gouvernement suédois pour la défense de la liberté d’expression et le rôle crucial de l’UNESCO à cet égard.

« La liberté d’expression est à la base de tous les autres droits, » a déclaré la ministre, mettant en avant la nécessité de l’égalité des genres. Dans ce contexte, la ministre s’est réjouie de la publication du rapport.

UNESCO Report on World Trends in Freedom of Expression and Media Development (PDF)




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page