13.01.2012 - UNESCO

Mémoire du monde à l’ère numérique : numérisation et préservation

© iStockphotos.com

L’UNESCO organisera une conférence internationale intitulée « Mémoire du monde à l’ère numérique : numérisation et préservation » du 26 au 28 septembre 2012 à Vancouver, Colombie britannique, Canada.

Dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire de la création du Programme Mémoire du monde, l'UNESCO organisera une conférence internationale du 26 au 28 septembre 2012 à Vancouver (C.-B.) Canada, pour explorer les principaux enjeux qui touchent la conservation du patrimoine documentaire numérique. La conférence devrait permettre d'élaborer des stratégies qui contribuent à une plus grande protection des biens numériques et de définir une méthodologie de mise en œuvre qui serait particulièrement applicable dans les pays en développement. La conférence réunira des professionnels des secteurs du patrimoine documentaire, ainsi que des membres de gouvernements et de l'industrie des nouvelles technologies, des détenteurs de droits et d'autres partenaires afin d'évaluer les principaux problèmes qui prévalent dans le but de proposer des recommandations pratiques qui assureront un accès permanent au patrimoine documentaire numérique.

Bien que le savoir soit aujourd'hui principalement créé et accessible grâce aux médias numériques, ceci peut se révéler très éphémère et pourrait entraîner une amnésie numérique dans le cas de catastrophe naturelle ou d'échec technologique. Malgré l'adoption de la Charte de l'UNESCO sur la préservation du patrimoine numérique en 2003, le risque de perte de photos, d’enregistrements musicaux et vidéo, de messagerie électronique personnelle ou professionnelles, de contacts, de fichiers numériques et tout autre document important est encore trop méconnu.

L'information numérique détient une valeur économique en tant que produit culturel et en tant que source de connaissance. Ce type d’information joue un rôle majeur dans le développement durable au niveau national car les données personnelles, gouvernementales et commerciales sont de plus en plus créées uniquement sous forme numérique. Ces biens nationaux numérisés constituent également une immense richesse pour les pays concernés et la société au sens large. La disparition de ce patrimoine engendrerait un appauvrissement économique et culturel et entraverait l'avancement du savoir.

Assurer la continuité numérique du contenu ne peut être surmonté que si une série d'obstacles d’ordre juridique, technologique, social, financier, politique et autres sont abordés. La conférence de Vancouver cherche donc à mettre en œuvre :

  • le lancement d'initiatives spécifiques liées à la préservation numérique et à la promotion de l'accès au patrimoine documentaire grâce à la numérisation ;
  • la révision de la Charte de l'UNESCO sur la préservation du patrimoine numérique ;
  • l'identification de cadres juridiques et de solutions pour faciliter à long terme la conservation numérique ;
  • un accord sur la promotion et / ou le développement de normes d'échange ;
  • la définition des rôles et responsabilités respectifs de tous les partenaires et l'élaboration d'un modèle de coopération.

La conférence est ouverte à toutes les personnes intéressées, en particulier les ressortissants des pays en développement, dont les professionnels, les universitaires et les décideurs de l’industrie et du gouvernement. Pour plus de détails, veuillez visiter le site Web de la conférence.

Mémoire du monde

L'UNESCO a lancé le Programme Mémoire du monde pour se prémunir contre l'amnésie collective à travers la préservation de collections d'archives, de bibliothèques et de musées du monde entier et en assurer leur large diffusion. Le programme est destiné à protéger le patrimoine documentaire et aide les réseaux d'experts à échanger des informations et mobiliser des ressources pour la conservation et la diffusion du matériel documentaire.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page