18.04.2013 - Communication & Information Sector

Le PIDC finance un stage pour des journalistes de télévision pakistanaises à Karachi

Workshop for Pakistani female television journalists – © UNESCO

Le 10 avril à Karachi a débuté un stage de quatre jours pour des journalistes de télévision pakistanaises, avec le soutien du Programme international pour le développement de la communication (PIDC) de l’UNESCO. Au total, 17 journalistes de différentes chaines télévisées y ont participé, dans le but d’améliorer leurs compétences professionnelles en matière de collecte et de production de l’information.

Les différents ateliers ont abordé une brève histoire des médias, les caractéristiques des chaines de télévision publiques et privées, l’importance de la crédibilité des journalistes et des présentateurs, le cycle de l’information et la collecte d’informations.

Une des formatrices, Mme Muniba Gull, productrice principale de la chaine Star Asia News, a fait une présentation sur le statut des médias au Pakistan, y compris la différence entre les chaines d’information publiques et privées. Elle a également évoqué le journalisme partial et impartial, ainsi que le problème de la crédibilité des journalistes et des présentateurs.

Mr Kavi Shankar, un autre intervenant, rédacteur en chef de Dawn News TV, a mentionné les éléments fondamentaux et les différents types d’information, de même que la collecte et la création d’informations. L’importance de l’éthique des médias a également été abordée lors du premier jour.

Mme Fauzia Shaheen, directrice du Women Media Centre of Pakistan, une organisation collaborant avec l’UNESCO pour la mise en place du stage, a pris la parole lors de l’inauguration et a expliqué aux participants que le PIDC est le seul forum multilatéral dans le système de l’ONU conçu pour mobiliser la communauté internationale et pour discuter et promouvoir l’expansion des médias dans les pays en développement. En plus d’apporter son soutien à des projets pour les médias, le Programme vise à encourager un environnement propice à l’essor de médias libres, indépendants et pluriels dans les pays en développement.

Lors du stage, des producteurs, présentateurs, directeurs de l’information, réviseurs et caméramans travaillant pour différentes chaines d’information ont partagé leur expérience et des conseils professionnels avec les participants.

Le stage de Karachi est le premier d’une série de six stages similaires organisés jusqu’en septembre 2013 dans six grandes villes pakistanaises : Karachi, Lahore, Peshawar, Quetta, Hyderabad et Islamabad.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page