01.03.2012 - UNESCO

Le PIDC consacre 2 millions de dollars au soutien de 84 projets de développement des médias dans le monde

Radio communautaire Uva, Sri Lanka - © UNESCO

Lors de sa réunion annuelle qui s’est tenue la semaine dernière au siège de l’UNESCO, le Bureau du Programme international pour le développement de la communication (PIDC) s’est engagé à affecter deux millions de dollars à 85 projets de développement des médias répartis sur quatre continents. Trente-trois des projets acceptés par le Bureau sont destinés à des pays d’Afrique, vingt-et-un concernent l’Asie et le Pacifique, dix-huit l’Amérique latine et les Caraïbes, douze les États arabes, et un projet a une portée interrégionale.

Tous ces projets œuvreront  en faveur des priorités du PIDC : promotion de la liberté d'expression et du pluralisme des médias, développement des médias communautaires, et renforcement des compétences professionnelles des journalistes.

Au Kenya, l’un des projets vise à former les animateurs de cinq stations de radio communautaires à lancer des débats entre les membres de leurs communautés sur des sujets tels que la bonne gouvernance, les droits de l’homme et l’égalité des sexes entre autres. Ce projet repose notamment sur des représentations abordant ces sujets, diffusées en direct de centres sociaux communautaires. Un autre projet, au Timor-Leste, contribuera à l’établissement du premier Conseil de presse du pays, et favorisera ainsi le développement de mécanismes d’autorégulation dans le domaine des médias ainsi qu’au renforcement des normes du journalisme professionnel.

En Colombie, quinze journalistes spécialisés dans les reportages sur le trafic de drogue et les crimes organisés recevront une formation sur les façons de se protéger et sur les principales techniques du journalisme d’investigation. En Algérie, la radio communautaire en ligne, Voix de femmes, dirigée par l’association nationale "Femmes en Communication", va pouvoir bénéficier de formations et d'équipements pour soutenir ses efforts dans la promotion de l'égalité des sexes.

Tous les projets, sauf un, seront financés grâce au Compte Spécial du PIDC, un fonds commun de financement alimenté par les versements des États membres de l'UNESCO, et qui permet au Programme de répartir stratégiquement les fonds disponibles entre les différents projets. Le projet restant, qui consiste à créer un poste temporaire de responsable régional pour améliorer la liberté des médias en Tunisie, sera financé par la Norvège sous la forme d'un Fonds-en-dépôt réservé à ce projet, mis à la disposition du PIDC.

Le PIDC est une plateforme multilatérale, au sein du système des Nations Unies, qui soutient le développement de médias libres, indépendants et pluralistes dans les pays en développement et les pays en transition. Le Bureau du PIDC est composé de huit responsables, spécialistes dans les domaines couverts par le PIDC, et qui représentent les États membres de l'UNESCO, 

Pour lire les décisions du Bureau, veuillez cliquer sur ce lien. Les demandes de subventions pour 2013 doivent être soumises avant le 31 juillet 2012; vous trouverez ici des informations à ce sujet.

Please click here to view the decisions of the Bureau. Applications for funding in 2013 must be submitted by 31 July 2012, and information can be found here.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page