11.12.2012 - UNESCOPRESS

Irina Bokova, Michelle Bachelet et Tarja Halonen condamnent le meurtre d’une dirigeante de la condition féminine en Afghanistan

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Michelle Bachelet et l’ex-Présidente de Finlande, Tarja Halonen, ont condamné conjointement l’assassinat de Nadia Sidiqi, Directrice par intérim du Département de la condition féminine dans la province de Laghman, en Afghanistan. Elle a été abattue par deux inconnus alors qu’elle se rendait sur son lieu de travail dans un pousse-pousse motorisé.

« L’assassinat de Nadia Sadiqi est inacceptable. En cette Journée des droits de l’homme, j’y vois un rappel brutal pour nous tous  que le combat pour la dignité humaine et les libertés fondamentales doit rester notre première priorité », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO. « L’Afghanistan se bat pour devenir un pays pacifique et une société juste. Nous ne pouvons pas laisser la violence compromettre cette mission vitale ».

« Le droit des filles et des femmes est la clé d’un avenir meilleur et sûr pour l’Afghanistan mais aussi pour la prospérité et l’ouverture de cette société », a déclaré la Directrice exécutive d’ONU femmes. « Cette violence constitue une violation épouvantable des droits de l’homme qui menace la gouvernance démocratique ».

« Ce crime est une attaque contre le changement positif en cours en Afghanistan », a déclaré Tarja Halonen. « Nous soutenons le gouvernement afghan dans ses efforts pour traduire les auteurs en justice et développer de meilleures politiques pour faire progresser les droits de l’homme et les libertés fondamentales, en particulier celles de femmes ».

Ces trois dirigeantes de premier plan étaient réunies au siège de l’UNESCO à Paris à l’occasion de l’événement de haut-niveau « Soutenons Malala-L’éducation des filles est un droit », organisé par l’UNESCO et le Gouvernement du Pakistan, en présence du Président du Pakistan, Asif Ali Zardari, et de l’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale, Gordon Brown.

« Soutenons Malala-L’éducation des filles est un droit », a eu lieu à l’occasion de la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre, dans le cadre des célébrations de l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page