02.08.2011 - UNESCO

Atelier régional sur l’édition de revues en libres accès

L’Académie des sciences d’Afrique du Sud (ASSAf) organise, en collaboration avec l’UNESCO, un atelier sur l’édition en libre accès, les 18 et 19 août 2011 à Pretoria (Afrique du Sud).

L’édition en libre accès a pour objet d’offrir des ressources universitaires en texte intégral sur Internet avec un droit d’accès universel, gratuit et sans restriction. Lors de cet atelier, les éditeurs de revues présenteront les défis et problèmes auxquels ils sont confrontés à l’heure actuelle ; les points à prendre en considération pour débuter dans l’édition de revues en libres accès ; les besoins en ressources et les modèles économiques. La deuxième journée sera consacrée au logiciel Open Journal Systems (OJS) : présentation et démonstration du logiciel et de ses fonctionnalités ; adoption et passage à OJS (décisions clés, résolution des problèmes, mise en œuvre de différentes solutions d’édition).

L’atelier régional que l’UNESCO avait organisé en novembre 2010 sur les bénéfices du libre accès pour favoriser la diffusion, l’utilisation, la visibilité et l’impact des travaux de recherche avait permis d’identifier les besoins prioritaires dans le domaine de l’édition de revues universitaires : développer l’édition universitaire dans les pays en développement ; renforcer les capacités pour stimuler le libre accès dans la région ; analyser les coûts et bénéfices de l’édition d’une revue et les modèles économiques ; identifier les plateformes d’édition ; et créer des alliances régionales pour diffuser et étendre l’édition universitaire.

Les délégués présents à l’atelier sont des éditeurs de revues universitaires d’Afrique australe intéressés par l’édition en libre accès. Des éditeurs de revues d’Angola, du Lesotho et du Swaziland seront également présents.

A propos de l’Académie des sciences d’Afrique du Sud (ASSAf)

L’Académie des sciences d’Afrique du Sud (ASSAf) est l’organisme national officiel qui représente le pays auprès de la communauté internationale des académies des sciences. En tant que ressource collective, l’ASSAf contribue à trouver des solutions aux problèmes nationaux en s’appuyant sur la recherche.

Les priorités stratégiques de l’ASSAf sont étroitement liées à celles de la nation. Elles sont axées notamment sur la mise en valeur du capital humain et de l’expertise intellectuelle du pays pour définir des politiques factuelles qui puissent être mises en pratique.

A propos de l’UNESCO

L’UNESCO s’emploie à créer les conditions d’un dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondé sur le respect de valeurs partagées par tous. C’est par ce dialogue que le monde peut parvenir à des conceptions globales du développement durable intégrant le respect des droits de l’homme, le respect mutuel et la réduction de la pauvreté, tous ces points étant au cœur de la mission de l’UNESCO et de son action.

La mission de l’UNESCO est de contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page