04.09.2003 -

Le forum de Kuala Lumpur sur les TICs et le genre adopte la Déclaration en faveur de WSIS

Plus de 300 participants du monde entier, réunis fin août dans la capitale malaisienne Kuala Lumpur pour le "Forum sur les TICs et le genre : optimiser les opportunités", ont souligné l'importance des TICs comme outil de promotion de l'habilitation des femmes, des droits et de la dignité ainsi que de leur entière participation au sein de la Société de l'information.

La conférence, considérée comme une contribution au processus menant au Sommet mondial sur la Société de l'information (WSIS), a été accueillie par le gouvernement de la Malaisie et organisée conjointement par divers partenaires dont l'Asia-Pacific Telecommunity (APT), l'Asian Pacific Women's Information Network Center (APWINC), le Commonwealth of Learning (COL), le Global Knowledge Partnership (GKP), l'International Development Research Centre (IDRC), l'Union internationale des télécommunications (ITU), la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique (CESAP) et l'UNESCO.

 

Ecouter des présentations contrariantes et des rapports de statuts des pays, voici quel était le déroulement de la première journée de la conférence. La majeure partie des délibérations a commencé le deuxième jour du forum lorsque les participants ont eu la possibilité de participer aux discussions détaillées organisées selon quatre groupes de travail principaux, chacun reposant sur un thème différent.

 

Les quatre groupes étaient les suivants:

 

<li>Confiance et sécurité dans l'utilisation des TICs,</li>

<li>Santé et éducation</li>

<li> PME et entreprenariat, et</li>

<li> Groupes ruraux défavorisés. </li>

 

Le deuxième groupe de travail a été subdivisé en deux parties : 2A et 2B. L'UNESCO a dirigé le groupe 2A, se concentrant sur les TICs dans les domaines de l'éducation, la culture et la communication pour l'égalité des genres, avec pour but de formuler des recommandations concernant deux secteurs principaux : la politique nationale des TICs et la création de contenu.

 

Avant que des petites discussions de groupes n'aient lieu, les participants ont écouté des présentations supplémentaires sur les relations entre la mobilité des femmes, la participation dans les secteurs des TICs et la productivité ; la qualité des sites Web destinés aux femmes et comment l'améliorer ; les initiatives des TICs pour l'habilitation des femmes ; le partage de la connaissance et des ressources éducatives sur l'Internet ; les moyens d'améliorer l'accès des étudiants à l'éducation en ligne par l'approvisionnement d'ordinateurs recyclés, et une présentation théorique sur la façon dont les TICs peuvent réduire l'inégalité des sexes.

 

Dans deux petits groupes de travail, les participants du groupe 2A ont mis en avant, discuté longuement, et se sont mis d'accord sur des recommandations qui seront soumises aux Comités de rédaction du forum responsable des annexes à la Déclaration. Ces recommandations confirment la forte conviction des participants de la contribution des TICs à l'égalité du genre.

 

Le Comité de rédaction a consolidé les recommandations de tous les groupes qui ont été par la suite annexés à la Déclaration.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page