24.03.2014 -

La Directrice générale signe un nouvel accord de coopération avec la Norvège

© UNESCO/Dov Lynch -UNESCO Director-General, Irina Bokova, with Mr Børge Brende, Minister of Foreign Affairs of Norway, March 2014.

Le 24 Mars, la Directrice générale de l’UNESCO a rencontré M. Borge Brende, ministre des affaires étrangères norvégien et a signé un nouvel accord de coopération pour 2014.

«La Norvège est un des plus fervents soutiens de l’UNESCO, et j’en suis profondément reconnaissante » a déclaré la Directrice générale.

« Nous travaillons ensemble dans tous les domaines de compétences de l’Organisation. Nous mettons un accent particulier sur les actions concernant l’éducation pour tous, la promotion du patrimoine culturel et la protection de la liberté d’expression et du développement des médias. Le soutien de la Norvège est essentiel pour le leadership de l’UNESCO dans ces domaines, et je vois cela comme le signe de valeurs partagées et d’objectifs communs. »

Irina Bokova a exprimé sa profonde gratitude pour la Norvège qui est l’un des principaux bailleurs de fonds de l’UNESCO et a accueilli favorablement l’augmentation de la contribution du pays en 2014. Elle a aussi félicité la Norvège pour son action en matière d’éducation, qui une priorité gouvernementale.

La Directrice générale a salué en particulier les efforts déployés pour soutenir la Commission océanographique intergouvernementale, ainsi que le travail de l'UNESCO au sein du conseil d'administration pour promouvoir l'éducation de qualité pour tous. Elle a également souligné la nécessité de continuer à soutenir la sauvegarde du patrimoine.

Le ministre norvégien des Affaires étrangères a exploré avec la Directrice générale les obstacles à l’éducation globale, notamment à l’aide au développement. Il a expliqué qu’un livre blanc sur le soutien de la Norvège à l’éducation était en préparation. Les discussions ont ensuite porté sur les domaines clé dans lesquels l’action peut être approfondie, comme l’éducation au cours et après les conflits, notamment celle des filles et  la qualité des institutions.

Dans le cadre du nouveau partenariat, la contribution de la Norvège sera de 70 600 000 NOK, soit environ 11.7 millions de dollars.

Le même jour, la Directrice générale de l'UNESCO a également rencontré M. Knut Olav AMAS, vice- ministre de la Culture, et le vice- ministre des Affaires étrangères, M. Hans Brattskar.

Au cours de son entretien avec M. Hans Brattskar, Irina Bokova a rappelé le travail de l’UNESCO pour faire reconnaitre l’importance de la culture dans le développement durable, notamment dans l’agenda post 2015. A cet égard, elle a souligné que l’UNESCO se mobilise pour fixer des objectifs ambitieux dans le cadre de l’agenda post-2015.

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page