10.06.2013 -

Le concours destiné aux étudiants Fly Your Ideas souligne l'importance de l'innovation

© Airbus SAS 2013 – All rights reserved.

Des avions alimentés par la chaleur corporelle, des bagages flottant sur un coussin d'air et même des appareils fonctionnant grâce à l’énergie produite par les vaches (le méthane) - il ne s'agit que de quelques-unes des idées révolutionnaires développées par des étudiants d'universités du monde entier, qui pourraient un jour figurer dans l'avion du futur.

Ces concepts de l’aviation ont été proposés pour Fly Your Ideas, un concours mondial organisé par Airbus sous le patronage de l’UNESCO. Fly Your Ideas vise à inspirer les nouveaux talents et à assurer un avenir durable à l'industrie.

Cinq équipes finalistes ont été sélectionnées par Airbus parmi un ensemble mondial de talents en matière de créativité, d'ingénierie et de conception. Le défi de cette année a été relevé par plus de 6 000 étudiants de 82 pays, avec un total de 618 équipes ayant soumis une proposition. L'équipe gagnante sera annoncée lors d'une cérémonie de remise des prix au siège de l’UNESCO, à Paris, le 14 juin 2013.

Chaque équipe va maintenant se rendre au siège d'Airbus à Toulouse afin de concourir pour remporter le prix de 30 000 € et présenter ses idées centrées sur l'avenir devant un jury. Les concepts finalistes sont :

Des bagages sur coussins d’air – proposition de l’équipe Levar du Brésil
S’inspirant du principe des tables de “air hockey”, les soutes des appareils existants pourraient être équipées d’éléments coulissants super-légers, permettant aux bagagistes de charger et décharger les bagages rapidement, facilement et en toute sécurité. Le temps d’attente des passagers pour récupérer leurs bagages serait ainsi réduit de 30%, leur permettant d’arriver plus rapidement sur le lieu de leurs vacances.

Des avions alimentés par une énergie produite par les vaches – proposition de l’équipe CLiMA d’Australie
Une solution de carburant durable consistant dans du méthane liquéfié stocké dans des réservoirs spéciaux super-refroidis situés à côté des moteurs.  Cette solution produirait des résultats impressionnants, réduisant les émissions de CO2 de 97%.

Des matériaux capables de changer de forme, contribuant à la réduction du bruit – proposition de l’équipe AVAS d’Inde
Une modification simple des moteurs basée sur l’utilisation de matériaux spéciaux capables de changer de forme, pourrait modifier l’écoulement d’air au niveau des moteurs et réduire la pollution sonore.

Des moteurs hybrides alimentés par des batteries – proposition de l’équipe Flybrid d’Italie
Des batteries rechargeables de forme spéciale placées dans la soute sans qu’aucune modification ne soit nécessaire, contribuant à l’alimentation de moteurs hybrides efficients ; seul le nombre nécessaire de batteries serait embarqué en fonction du kilométrage à parcourir, optimisant ainsi la masse de l’appareil. Sur un vol court-courrier, cette solution permettrait d’économiser jusqu’à 60% de carburant, d’où une réduction des émissions de CO2 pouvant atteindre 40%.

Des cabines alimentées par la chaleur générée par le corps humain – proposition de l’équipe Embarker de Malaisie
Même au repos, un corps humain peut être efficient. L’énergie thermique générée par les passagers peut être récupérée par des matériaux spéciaux sensibles à la chaleur, utilisés sur les sièges de la cabine. Cette énergie pourrait être utilisée pour alimenter les appareils électroniques de la cabine, réduisant l’énergie requise pour le vol.

L'idée que les vaches pourraient vous fournir le carburant nécessaire pour vous transporter de Londres à New York, ou qu'une réduction du bruit pourrait être obtenue grâce à des moteurs malléables, peut sembler irréaliste, mais ces concepts pourraient bien exister bien plus tôt qu'on ne le croit.

« Si on ne trouve pas des moyens d'inspirer une génération d’ingénieurs aux compétences variées, il s'agira d'un obstacle majeur à la croissance dans notre économie mondiale qui se rétablit progressivement » explique Lidia Brito, directrice de la division des politiques scientifiques et du renforcement des capacités à l'UNESCO. « Un récent rapport de l’UNESCO sur l’ingénierie révèle un manque évident d’ingénieurs dans de nombreux pays. Bien que le nombre général d’étudiants  soit en augmentation dans le monde, la proportion de personnes qui entament des études d’ingénierie, comparé aux autres disciplines, chute de façon préoccupante. Nous avons besoin de défis disponibles tels que Fly Your Ideas pour motiver les jeunes innovateurs à propos du potentiel de l’ingénierie pour aider à trouver des solutions pratiques à des problèmes auxquels le monde pourra être confronté dans un avenir proche. »

L'innovation peut ainsi être menacée par le manque de talents pouvant durement frapper l'économie. Celle-ci verra les sociétés de haute technologie faire face à un manque de 40 millions de personnels qualifiés nécessaires d'ici 2020 et au-delà. L'aéronautique est susceptible de souffrir au même titre que d’autres  secteurs tel celui de  l'équipement médical.(1)

Charles Champion, vice-président exécutif de l'ingénierie chez Airbus et Fly Your Ideas Patron, a déclaré : « Ces concepts tournés vers l'avenir et révolutionnaires prouvent que l'ingénierie ne concerne pas que les compétences techniques - il s'agit d'adopter une vision novatrice et une approche créative. Mais pour que notre industrie réussisse à rendre l'aviation neutre en émissions carbone d'ici 2020, il nous faut une source constante d'idées fraîches et inventives des innovateurs d'aujourd'hui et de demain.  Nos futures solutions sont ici aujourd'hui et maintenant - et au travers de projets tels que 'Fly Your Ideas', nous les aidons à devenir une réalité pour l’avenir ».

Airbus Fly Your Ideas vise à souligner les opportunités de croissance mises à la disposition des jeunes innovateurs, qui pourraient aider à changer le monde et à travailler en faveur d'une industrie de l'aviation plus durable, à la fois maintenant et dans l'avenir.

Plus d’information

Contacts presse:

  • UNESCO: Agnès Bardon,
    Tel : +33 (0) 1 45 68 17 64
    a.bardon(at)unesco.org
  • Airbus: Anne Galabert       
    Tel : +33 (0) 5 67 19 04 48        
    press(a)airbus-fyi.com 

(1) Source: McKinsey Global Institute, Manufacturing the Future: the next era of global growth and innovation, November 2012




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page