20.04.2012 - UNESCO

L’Union du fleuve Mano s’apprête à célébrer la Journée mondiale de la liberté de la presse

Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia - © Staton Winter, UNMIL

Une conférence régionale des pays de l’Union du fleuve Mano se tiendra à Monrovia, au Liberia, dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Cette conférence est parrainée par l’UNESCO, DANIDA, l’International Center for Journalists (ICFJ), et CFI (Canal France international) en collaboration avec IREX, la Press Union of Liberia (PUL), la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) ainsi que d’autres partenaires locaux.

La conférence, qui aura lieu le 2 mai 2012 au stade SKD de Monrovia, réunira des ministres de l’information, des professionnels des médias et des journalistes du Liberia, de Sierra Leone et de Côte d’Ivoire. Les principaux thèmes abordés seront les suivants :

  • Le journalisme,
  • Paix et démocratie : comment faire contribuer la liberté de la presse au développement démocratique d’un pays,
  • Le rôle des médias en situation de transition, et
  • Favoriser la transparence.

La conférence comprendra des présentations spécifiques sur divers sujets : l’importance de préserver les libertés des médias, la promotion des voix en faveur de la paix en Afrique de l’Ouest, le rôle des médias traditionnels et modernes, les médias et l’action des femmes en faveur de la paix, la liberté de la presse et la réglementation des médias en Afrique, ou encore l’aménagement d’un environnement propice aux médias et à la transparence en contexte de transition. La présidente du Liberia, Mme Ellen Johnson Sirleaf, inaugurera officiellement la conférence en tant qu’actuel chef de l’Union du fleuve Mano.

Le 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, des journalistes et autres acteurs du milieu marcheront dans les rues de Monrovia. Des étudiants prendront part à un débat sur la liberté d’information et la législation des médias. Enfin, les événements se termineront par la cérémonie de remise du prix PUL de la presse, qui se déroulera le 4 mai au Golden Gate Hôtel à Monrovia, afin d’honorer le travail de grands journalistes ayant couvert d’importants événements au Liberia en 2011.

Les célébrations de la Journée mondiale de la liberté de la presse au Liberia s’inscrivent dans le cadre du projet de l’UNESCO financé par DANIDA, visant à consolider la liberté d’information dans les États du fleuve Mano. Ce projet-pilote a permis de grandes réalisations : non seulement le Liberia a promulgué une Loi su la liberté d’information, mais des mécanismes faisant appel à des acteurs du domaine ont été mis en place pour assurer la mise en application concrète de cette loi. D’autres aspects importants du projet sont l’organisation de sessions de formation sur la viabilité des médias et le programme d’échange sur les médias, l’économie et la durabilité. Ce dernier est une initiative lancée en novembre dernier par l’UNESCO et l’ICFJ en coopération avec IREX et SPARK, dont l’objectif est de renforcer les capacités financières des principales organisations des médias indépendantes au Liberia.

L’Union du fleuve Mano comprend la Côte d’Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée. Ces pays ont connu des changements majeurs au cours des dernières décennies, à la suite de conflits sanglants qui ont fait des centaines de milliers de morts, blessés et déplacés. Le Liberia, la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire ont fait face à de violents conflits, soulèvements civils et troubles politiques. Ces trois pays œuvrent aujourd’hui à assurer un retour à la stabilité après les conflits, dans le cadre d’une gouvernance démocratique.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page