25.06.2012 - UNESCO

Forte participation aux consultations informelles du Conseil intergouvernemental du PIDC

Radio communautaire en Inde - © UNESCO

Les membres du Conseil du Programme international pour le développement de la communication (PIDC) ont échangé et discuté sur les résultats de leur travail les 18 et 19 juin 2012, au siège de l’UNESCO. Depuis 31 ans, ce programme alloue chaque année des fonds à des projets médias soutenant la liberté d’expression, le renforcement des capacités et les médias communautaires dans diverses parties du monde.

Convoquée à l’initiative du Président récemment élu du PIDC, Jyrki Pulkkinen, les consultations informelles  avec les membres élus du Conseil  et d’autres Etats membres ont également soulevé des questions discutées lors de la dernière session formelle du Conseil en mars 2012.

Les participants ont débattu de la composition des organes de gouvernance du PIDC et ont été informés du travail du PIDC à venir sur la sécurité des journalistes et le problème de l’impunité des crimes. La possible révision du Prix UNESCO-PIDC pour la Communication rurale, des suggestions de sujets pour le débat thématique de la prochaine session du Conseil en 2014 et la réponse du PIDC aux changements technologiques en cours dans le domaine de la communication ont également été évoqués. 

Une session séparée sur le financement du PIDC a été l’occasion de rappeler qu’une plus grande visibilité de l’efficacité des projets du PIDC était indispensable, car ils sont exclusivement financés par les contributions volontaires des Etats-membres.

Tous les documents et les présentations faites pendant la réunion sont maintenant disponibles sur le site du PIDC (Cliquez ici).  

Le PIDC est le seul programme intergouvernemental dans le système des Nations Unies dont le mandat est de promouvoir le développement de médias libres, indépendants et pluralistes dans les pays en développement et en transition. Depuis sa création en 1980, plus de 100 millions de dollars américains ont été attribués à plus de 1500 projets de développement des médias dans environ 140 pays.

Le rôle unique du programme a été régulièrement réaffirmé par l’Assemblée générale des Nations Unies, notamment à travers la Résolution A/RES/66/81Information au service de l’humanité”, adoptée le 9 décembre 2011, qui demande instamment que tous les pays, les organisations du système des Nations Unies et tous les autres partenaires “soutiennent sans réserve le Programme international pour le développement de la communication, institué par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, qui doit soutenir les médias publics aussi bien que les médias privés”. 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page