07.09.2009 -

Remise du Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde 2009 aux Archives nationales de Malaisie

Au cours d'une splendide cérémonie organisée le 4 septembre 2009 à la grande salle du Centre des arts de Cheongju (République de Corée), Sidek Jamil, directeur général des Archives nationales de Malaisie, a reçu le certificat et le chèque du Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde au nom de son institution.

Le certificat a été remis par Joie Springer, représentante du Directeur général de l'UNESCO, et le chèque par le maire de Cheongju City, M. Nam Sang-woo.

 

La cérémonie s'est déroulée devant une salle comble électrisée par un spectacle musical retraçant l'histoire du Jikji. Des personnalités du gouvernement coréen, ainsi que le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, avaient envoyé des messages de félicitations. Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a rendu hommage aux Archives nationales de Malaisie pour la reconnaissance internationale que lui ont valu ses programmes remarquables en matière d'éducation et de formation dans le domaine de la conservation. Il a ajouté que les activités des Archives étaient complémentaires de l'action menée par l'UNESCO pour préserver le patrimoine documentaire mondial.

 

L'UNESCO a créé en avril 2004 le prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde, premier du genre dans le domaine du patrimoine documentaire, pour commémorer l'inscription au Registre de la Mémoire du monde du Jikji, le plus ancien livre fabriqué à l'aide de caractères métalliques mobiles. Doté d'un montant de 30 000 USD, le prix est décerné tous les deux ans à des institutions ou individus ayant contribué de manière significative à la conservation et à l'accessibilité du patrimoine documentaire.

 

Point d'orgue d'une série de manifestations organisées par la ville de Cheongju pour commémorer l'inscription du Jikji au Registre de la Mémoire du monde, la cérémonie a fait l'objet d'une vaste couverture nationale. Parmi ces activités, un séminaire régional sur la conservation et l'utilisation du patrimoine numérique a réuni des représentants de onze pays de la région : Bhoutan, Cambodge, Indonésie, République démocratique populaire lao, Malaisie, Népal, Pakistan, Philippines, Singapour, Sri Lanka et Viet Nam. Le séminaire comptait avec les interventions de trois spécialistes internationaux - Joie Springer de la Division de la société de l'information de l'UNESCO, Adrian Cunningham (Australie) et Johannes Spitzbart (Autriche) - et de deux experts nationaux, Samkyun Oh et Sungun Nam.

 

Des rapports des pays ont été présentés au séminaire, au cours duquel les participants ont pu également visiter des institutions coréennes travaillant dans le domaine de la conservation numérique.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page