31.07.2008 -

Népal : le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme déclare que les menaces à l'encontre des journalistes doivent cesser

Les responsables du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme au Népal se sont dits préoccupés par les menaces et les actions dont certains reporters et distributeurs d'organes de presse ont récemment été victimes, et ils ont appelé les autorités et les forces de l'ordre à renforcer la sécurité des médias.

Depuis deux jours, des militants du Madheshi Jandhikar Forum (MJF) perturbent la distribution des journaux et menacent les journalistes et les vendeurs de l'Annapurna Post, de l'Himalayan Times et du Kantipur Daily à Birgung, dans le district de Parsa, au motif que ces organes de presse n'assureraient pas une couverture médiatique suffisante de leur groupe.

 

« La liberté et l'indépendance de la presse sont des principes fondamentaux de la société démocratique. Il est donc impératif que toutes les parties et les individus qui souhaitent intervenir sur le fond et la forme des informations diffusées par les médias ne le fassent qu'en employant des moyens légaux, » a déclaré Johan Olhagen, qui dirige le Bureau régional du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme au Népal (HCDH-Népal).

 

Le Haut-Commissariat a précisé que si les reportages des journalistes se devaient d'être équitables et impartiaux, le choix des sujets à couvrir et des méthodes de reportage n'appartenait qu'aux sociétés de médias.

 

Il a exhorté les autorités du district et la police népalaise à prendre des mesures d'urgence pour assurer la sécurité des journalistes et des distributeurs de journaux à Birgunj, et parallèlement demandé au MJF de s'entretenir avec les médias au sujet des reportages qui le concernent.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page