30.09.2011 - UNESCO

Les nouvelles propositions d’inscription au registre latino-américain de la Mémoire du monde vont être examinées à Montevideo

Indien mura prisant de la paricá, extrait du Voyage philosophique - © Bibliothèque nationale du Brésil

L’UNESCO et les Archives nationales de l’Uruguay organisent la XIIe réunion du Comité régional Mémoire du monde pour l’Amérique latine et les Caraïbes (MOWLAC), du 4 au 6 octobre 2011 à Montevideo (Uruguay). Des experts dans le domaine de la conservation du patrimoine documentaire, venus des différents pays de la région, se réuniront pour faire le point sur le développement régional du programme Mémoire du monde et évaluer les nouvelles propositions d’inscription au registre régional.

Les propositions d’inscription émanent cette année d’Aruba, du Brésil, de la Colombie, du Pérou et de l’Uruguay. Toutes tiennent compte de l’intérêt du patrimoine documentaire proposé dans le cadre historique et culturel régional. Voici la liste des propositions :

  • Registre des naissances et décès des esclaves (1840-1863) ; proposition d’Aruba.
  • Voyage philosophique : documents de l’expédition scientifique d’Alexandre Rodrigues Ferreira dans les capitaineries du Grão-Pará, du Rio Negro, du Mato Grosso et de Cuiabá (1783-1792) ; proposition du Brésil.
  • Fonds Pineda : collection réunie par le colonel Pineda, éminent bibliophile, constituée de 1 145 volumes et plus de sept mille documents, dont certains uniques, qui témoignent de la vie quotidienne dans la Colombie du XIXe siècle ; proposition de la Colombie.
  • Incunables péruviens imprimés aux XVIe et XVIIe siècles ; proposition du Pérou.
  • Actes originaux du IIIe Concile provincial de Lima (1582-1583) ; proposition du Pérou.
  • Registre ambulant des conquistadores ou Cartulaire contenant les plus anciens actes notariés des premières années de la conquête du Tahuantinsuyo (1533-1542) ; proposition du Pérou.
  •  Archives de José Luis Massera (1915-2002), intellectuel latino-américain et mathématicien uruguayen de renommée mondiale ; proposition de l’Uruguay.

La XIIe réunion du MOWLAC doit également examiner les rapports sur le travail des comités nationaux, dont 18 pays de la région sont déjà dotés, et définir des stratégies pour intégrer d’autres pays qui doivent créer leur propre comité national et apprendre à mettre en place des registres nationaux.

Onze ans après sa création, le MOWLAC lance une nouvelle version de son site (http://mowlac.org). La maintenance, la qualité éditoriale et la mise à jour de ce nouvel outil en ligne, ainsi que les ressources nécessaires pour assurer sa continuité, sont d’autres questions importantes à l’ordre du jour de la réunion.

Le Comité régional Mémoire du monde pour l’Amérique latine et les Caraïbes (MOWLAC) a été fondé en l’an 2000 pour promouvoir la conservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire, et pour créer un registre régional. Le Comité régional est actuellement composé de neuf spécialistes, nommés en raison de leur valeur professionnelle et personnelle et de leur travail dans le domaine de la conservation des bibliothèques et archives. Conformément aux statuts du MOWLAC, les membres du comité ont un mandat de quatre ans, au terme duquel ils sont remplacés par des experts de même niveau. Cette disposition permet un renouvellement périodique et la participation de tous les pays de la région.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page