15.05.2009 -

Le nouveau format du Forum 2009 du SMSI permet la participation à distance via Internet

Le prochain Forum 2009 de suivi du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) abordera des questions essentielles sur les sociétés du savoir au cours de six tables rondes de haut niveau et 35 sessions, avec la participation d'experts, de praticiens, de représentants des gouvernements, de la société civile et du secteur privé.

Plus de 850 participants se sont déjà inscrits au Forum organisé du 18 au 22 mai 2009 à Genève (Suisse) par l'UIT, l'UNESCO et d'autres parties prenantes.

 

"Il est satisfaisant de voir comment le suivi du SMSI s'adapte aux nouvelles évolutions technologiques et sociales", observe M. Khan, sous-directeur général de l'UNESCO pour la communication et l'information. "Facebook, You Tube, Twitter et le blogage offrent des outils complètement nouveaux pour que beaucoup de principes du SMSI deviennent une réalité."

 

À l'occasion du Forum qui se tiendra la semaine prochaine à Genève, l'UNESCO lancera sa plate-forme communautaire du suivi du SMSI, offrant des fonctions de blogage, des fonctionnalités de type Facebook, la possibilité d'insérer votre Twitter dans votre tableau de bord personnalisé, etc. "Cette plate-forme, dont la communauté du SMSI avait besoin, a un potentiel incroyable et permettra une procédure de suivi plus intégratrice", explique Miriam Nisbet, directrice de la Division de la société de l'information. "La plate-forme facilitera les discussions sur le SMSI, le réseautage et le partage d'information. C'est un produit à code source libre avec de grandes fonctionnalités et qui peut évoluer avec la communauté du SMSI." (Nous vous invitons à découvrir la plate-forme en avant-première à l'adresse : <a target="_blank" href="http://www.wsis-community.org">www.wsis-community.org</a>).

 

Malgré cette plate-forme et d'autres outils, l'UNESCO a bien conscience que l'idéal des sociétés du savoir, dans lesquelles les technologies de l'information et de la communication permettent à tous d'avoir accès aux connaissances dont ils ont besoin pour améliorer leur vie quotidienne et s'épanouir, est loin d'être une réalité. "Pour cela il faut une vision, une volonté politique, des capacités institutionnelles et individuelles, des ressources considérables et naturellement une bonne coordination entre tous les acteurs", précise M. Khan.

 

Le Forum du SMSI rassemble un nombre sans précédent d'experts et de participants de haut niveau dans un nouveau format. Le programme prévoit également une réunion des représentants de 28 organisations internationales, toutes membres du Groupe des Nations Unies sur la société de l'information (UNGIS), qui examineront les moyens d'améliorer la coordination.

 

Le principal défi que doit maintenant relever la communauté internationale est l'intégration de la question de l'information et de la communication pour le développement dans les agendas des parties prenantes au processus du SMSI. Il s'agit de maintenir vivant l'esprit de Genève et de Tunis en traduisant ces principes en actions concrètes.

 

Pour la première fois, le Forum du SMSI permettra de participer à distance aux réunions via Internet.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page