22.08.2013 - UNESCOPRESS

Des programmes au Bangladesh, en Côte d’Ivoire, en Inde, en Namibie et au Tchad récompensés par les Prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO

© Room to ReadBangladesh:

Des programmes d’alphabétisation au Bangladesh, en Côte d’Ivoire, en Inde, en Namibie et au Tchad remportent les prix d’alphabétisation de l’UNESCO 2013. La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova a annoncé les lauréats aujourd’hui, suivant les recommandations d’un jury international. Ils recevront leur récompense au siège de l’UNESCO le 9 septembre, dans le cadre des célébrations de la Journée internationale d’alphabétisation le 8 septembre.

Deux lauréats se verront remettre le Prix d’alphabétisation UNESCO du Roi Sejong, créé en 1989 par le gouvernement de la République de Corée et trois lauréats recevront le Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation, créé en 2005 par le gouvernement de la République populaire de Chine. Chacun des cinq lauréats recevra 20 000 dollars, un diplôme et une médaille.

La Mission nationale d’alphabétisation du ministère des ressources humaines et du développement en Inde recevra l’un des deux Prix d’alphabétisation UNESCO du Roi Sejong. La Mission Saakshar Bharat (Alphabétiser l’Inde) traite des problèmes d’accès, d’équité et de qualité de l’alphabétisation des adultes. Elle travaille avec des jeunes non scolarisés, des femmes et des filles, des minorités et des populations autochtones. Le programme,  implanté dans 25 Etats en Inde, travaille dans 26 langues et touche dix millions d’Indiens chaque année. L’éducation de base, l’enseignement professionnel, l’alphabétisation fonctionnelle et l’égalité des femmes font partie des activités de la Mission.

Le second Prix d’alphabétisation UNESCO du Roi Sejong est remis au Programme d’alphabétisation en langue maternelle de la région de Guéra au Tchad, mis en œuvre par la Fédération des associations pour la promotion des langues Guéra. La Fédération a été fondée en 2001 pour promouvoir les 26 langues de la région de Guéra, développer l’enseignement des langues, dispenser des formations et créer des activités génératrices de revenus. Le programme a été sélectionné parce qu’il met l’accent sur le développement et la standardisation des langues Guéra et permet aux apprenants d’être alphabétisés dans leur langue maternelle. Au cours de la campagne 2012-2013, 13 langues étaient enseignées dans 143 centres d’alphabétisation pour adultes qui ont accueilli 6577 apprenants parmi lesquels 5356 femmes.

La Direction de l’éducation pour adultes du ministère de l’éducation de Namibie recevra l’un des trois Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation. Ce programme gouvernemental, disponible dans 13 régions du pays, permet à des jeunes non scolarisés, des hommes et femmes analphabètes et défavorisés d’accéder à l’apprentissage. Cet apprentissage est mis à la portée des communautés grâce à des initiatives de développement local et des centres d’enseignement. Le programme touche également des personnes sur leur lieu de travail ou présentant des besoins particuliers. Plus de 600 000 personnes ont pris part au programme depuis son lancement.

Le deuxième Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation est décerné à la Mission Dhaka Ahsania au Bangladesh. Cette ONG qui œuvre dans le secteur du développement, s’est d’abord focalisée sur l’éducation et au développement humain. Elle s’est diversifiée pour traiter aujourd’hui des questions de santé, de compétences professionnelles, des droits de l’homme et de justice sociale. La Mission « Ganokendra » (Centre du peuple) met l’accent sur la formation professionnelle des adultes ruraux et des jeunes non scolarisés, notamment des femmes et les filles. Depuis 1992, plus de 4000 Ganokendras ont été mis en place à travers tout le pays et plus de six millions de participants ont pris part à ce programme.

Le troisième Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation est décerné à « Savoir pour mieux vivre » en Côte d’Ivoire. Cette ONG, créée en 2006, a pour objectif de préserver les langues qui donnent accès à la culture ivoirienne. Les programmes d’alphabétisation mettent l’accent sur le développement urbain et rural, le genre, les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le développement durable dans un contexte multilingue. Elle promeut l’alphabétisation en développant une culture de l’écrit en français, dans les langues nationales et les autres langues africaines. Le programme « J’apprends ta langue, tu apprends ma langue, nous nous comprenons, demain nous appartient » est reconnu pour son rôle en faveur de la sensibilisation du public et son engagement en faveur de l’utilisation, du développement et de la valorisation des langues et des cultures locales.

***

Plus d’information à propos des Prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO 2013

Contact médias :

Sue Williams

Tél. : +33 (0) 1 45 68 17 06, s.williams(at)unesco.org




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page