08.06.2011 - UNESCOPRESS

Les médias sociaux sont là pour durer

© UNESCO/Ania Freindorf - Shashi Tharoor à l'UNESCO

« Il ne fait aucun doute que les médias sociaux ont donné plus d'ampleur au printemps arabe», a déclaré Shashi Tharoor lors de sa conférence « la communication et médias sociaux dans le contexte des changements globaux », qui s’est tenue le 7 juin à l'UNESCO à Paris. Shashi Tharoor, qui est un membre du Parlement indien et ancien Sous-Secrétaire général pour la Communication et l’Information du Public et de Conseiller Principal du Secrétaire-général des Nations Unies, a souligné l'importance croissante des médias sociaux dans la démocratisation, la gestion des catastrophes et la diplomatie.

Dr Tharoor a été le premier homme politique indien à utiliser Twitter dans un contexte professionnel et compte maintenant plus d'un million d’abonnés. «Les médias sociaux sont devenus un outil essentiel dans la diplomatie publique de mon pays », a déclaré M. Tharoor. Se référant aux récents soulèvements dans plusieurs pays arabes, il a souligné que les médias sociaux sont susceptibles d’affaiblir la crédibilité des gouvernements. Cependant, il a également souligné leur capacité à imposer davantage de transparence dans les sociétés touchées par la corruption.

Le rôle des médias sociaux dans les situations de catastrophe a été longuement examiné par le Dr Tharoor, qui a cité les exemples d'Haïti et du Japon: « Les médias sociaux permettent un véritable échange dans les situations de catastrophe, ce que nous avons pu constater suite au tremblement de terre au Japon lorsque Google a lancé une version en langue japonaise de son outil Person Finder ».

« Les affaires étrangères sont également en partie modelées par le développement des médias sociaux ». a ajouté Dr Tharoor. Lorsque le Président Obama s'est rendu au Ghana peu après son élection, la Maison Blanche avait annoncé son voyage. Le Président Obama a alors reçu plus de 250.000 questions de la part d’Africains à travers le continent via Facebook et Twitter.

Dans les années à venir, Dr Tharoor est convaincu que les médias sociaux joueront un rôle toujours plus important dans les affaires internationales: « Les médias sociaux sont là pour durer, et nous devons faire avec. Il faut donc en tirer le meilleur parti. »




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page