11.10.2010 -

Renforcer le multilinguisme dans le cyberespace

Lors de la cinquième réunion du Forum sur la gouvernance de l'Internet (FGI) le mois dernier à Vilnius (Lituanie), l'UNESCO et l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) ont convenu de travailler ensemble pour renforcer le multilinguisme dans le cyberespace et mettre en œuvre l'internationalisation des noms de domaine de premier niveau (IDN ccTLD).

Au FGI 2010, l'UNESCO et l'ICANN ont signé une lettre d'intention, dans laquelle ils réaffirment leur intérêt commun dans l'internationalisation du système de noms de domaine Internet (DNS). La lettre d'intention a pour objet de concrétiser l'accord de partenariat signé en décembre 2009. Les deux organisations ont convenu de collaborer au développement et à l'internationalisation du système de noms de domaine et d'entreprendre diverses activités.

 

En ce qui concerne l'UNESCO, le principal objectif de cet effort conjoint est d'aider ses Etats membres en créant une table de référence des noms et abréviations des pays dont la langue officielle utilise l'alphabet cyrillique. D'autres langues et alphabets devraient suivre.

 

Au forum ouvert organisé par l'UNESCO dans le cadre du FGI 2010, Rod Beckstrom, président-directeur général de l'ICANN, a déclaré : <a target=_blank href="http://www.icann.org/presentations/beckstrom-speech-unesco-forum-16sep10-en.htm">"L'ICANN se réjouit du projet de l'UNESCO d'apporter son soutien à tous ceux qui désirent participer à la procédure accélérée mais qui ont besoin d'une assistance linguistique pour préparer leur demande."</a>

 

Janis Karklins, sous-directeur général de l'UNESCO pour la communication et l'information, a confirmé que "l'UNESCO, dans le cadre de son mandat, est bien placée pour inviter, inciter et aider ses Etats membres à participer au développement d'une table de référence des codes géographiques IDN ccTLD. Les deux organisations reconnaissent l'importance de l'Internet pour édifier des sociétés du savoir inclusives, pour renforcer et promouvoir la diversité culturelle et linguistique dans le cyberespace".

 

La portée exacte du projet reste à définir, mais cette première activité conjointe va déjà faciliter l'introduction des noms de domaine internationalisés de premier niveau, ce qui permettra aux Etats membres de l'UNESCO de préparer leurs applications IDN ccTLD.

 

La lettre d'intention en anglais est disponible ci-dessous au format PDF.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page