26.03.2012 - UNESCO

La Suède alloue 4,5 millions de dollars pour favoriser l’accès des radios locales aux TIC en Afrique

© UNESCO/Al-Amin Yusuph

En février dernier, la Suède a conclu un accord, par l’intermédiaire de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI), selon lequel elle fera don de 30 millions de couronnes suédoises (soit environ 4,5 millions de dollars) à l’UNESCO afin de soutenir les actions de l’organisation dans le domaine des médias communautaires. Cette somme servira à permettre aux populations pauvres, et plus particulièrement les femmes et les filles, d’exercer leur liberté d’expression et d’opinion et de prendre part au débat public.

Pour cela, le projet élaboré aura pour objectif de soutenir le journalisme dans l’intérêt public des communautés, en formant les radios locales à la réalisation d’émissions sur des thèmes de première importance, et en les aidant à acquérir le savoir-faire éditorial pour traiter les informations locales. Ainsi, en aidant les radios locales à se développer, le projet contribuera à stimuler le pluralisme des médias.

Il sera mis en place dans les pays suivants : République démocratique du Congo, Lesotho, Mali, Namibie, Afrique du Sud, Tanzanie et Zambie. Le but est de remédier aux difficultés d’accès des populations à l’information, notamment à des sujets traités en langues accessibles et concernant la santé, l’agriculture, les enjeux sociaux importants ou encore informant les populations sur les services de base qui sont à leur disposition.

Le projet permettra de sensibiliser les radios locales, généralement assez modestes, aux TIC en tant qu’outil pour la radiodiffusion, ainsi qu’à la nécessité de s’adapter à l’environnement médiatique en rapide évolution en les familiarisant avec les nouveaux appareils, applications et formats utiles pour les radios. En outre, il aidera les radios à créer des plateformes regroupant la radiodiffusion en FM, la téléphonie mobile et, si possible, Internet. Des réseaux de correspondants locaux pour les radios seront mis en place afin de renforcer la communication et les informations vers et en provenance des radios locales, ce qui les aidera à élaborer des programmes de meilleure qualité et à fournir des informations locales mieux adaptées aux populations pauvres. Enfin, le projet s’attachera à développer les compétences des radios en matière de gestion financière, étant donné que la transparence dans ce domaine est indispensable à la viabilité des radios locales.

La Suède, par l’intermédiaire de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI), est l’un des principaux partenaires et donateurs de l’UNESCO. Elle apporte son soutien selon un accord de coopération en matière de programmes d’une durée de quatre ans (PCA 2010-2013), au travers d’importants programmes multi-donateurs tels que CapEPT et le Rapport mondial de suivi sur l'EPT, ainsi que de fonds d’affectation spéciale soutenus par l’UNESCO et d’autres institutions. Cette dernière contribution s’ajoute à la participation annuelle au PCA mentionnée précédemment.

Photo : Femme Massaï tenant un poste de radio fonctionnant à l’énergie solaire ou éolienne fourni par l’UNESCO.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page