26.09.2013 - Communication & Information Sector

Responsabiliser les médias albanais pour lutter contre le discours haineux en ligne

Participants of the roundtable on online hate speech and media accountability in Tirana, 24 September 2013. © UNESCO

Le discours d’incitation à la haine dans les médias albanais et la recherche d’un juste milieu entre combattre l’intolérance et préserver la liberté d’expression ont fait l’objet d’une table ronde le 24 septembre à Tirana, Albanie. L’Institut albanais des médias a organisé cet événement en collaboration avec l’UNESCO et le Réseau de l’Europe du Sud-est pour la professionnalisation des médias (SEENPM).

Une trentaine de professionnels des médias ainsi que des représentants des organisations internationales, de la société civile et des institutions universitaires ont assisté à ce débat ouvert par S. Exc. l’ambassadeur Ettore Sequi, à la tête de la Délégation de l’UE en Albanie, par Remzi Lani, Directeur de l’Institut albanais des médias et par Adeline Hulin, consultante de l’UNESCO.

Les participants ont dressé un état du discours d’incitation à la haine dans les médias albanais et abordé ses causes. « La principale source de ces propos haineux dans les médias [albanais] est probablement le débat politique qui fait rage, » affirme Ilda Londo, chercheuse à l’Institut albanais des médias. « Les médias reprennent mot pour mot les déclarations des politiques et amplifient encore davantage le discours de haine dans le pays. »

Pour enrayer l’escalade du sensationnalisme et endiguer la propagation des propos haineux par les médias, les participants recommandent aux professionnels des médias d’adhérer à une déontologie journalistique.

La réunion a également permis de souligner les zones grises que représentent les nouvelles technologies, et les difficultés qu’elles peuvent engendrer dans la responsabilisation des médias face au discours d’incitation à la haine. Les professionnels des médias qui y participaient ont abordé la nécessité d’adapter les repères éthiques à la numérisation des médias et de soumettre les forums de discussion

Et les sites web des journaux à de nouvelles règles.

Cet événement s’est déroulé dans le cadre du projet conjoint de l’UNESCO et de l’UE « Transparence des médias en Europe du Sud-est », lancé en janvier 2013.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page