19.02.2007 -

La 10ème table ronde interinstitutions des Nations Unies sur la communication pour le développement en appelle à l'adoption d'une stratégie commune

Une quarantaine de représentants de seize institutions des Nations Unies, de la Banque mondiale, de l'OCDE/CAD, ainsi qu'une douzaine de professionnels et d'experts en communication participaient à la 10ème table ronde interinstitutions des Nations Unies sur la communication au service du développement, organisée par l'UNESCO du 12 au 14 février 2007 à Addis-Abeba.

Les représentants des institutions des Nations Unies sont tombés d'accord sur les actions à entreprendre pour mettre en place une approche et une stratégie communes au sein de l'ONU dans le domaine de la communication pour le développement.

 

Le table ronde avait pour thème : "Vers une approche commune du système des Nations Unies pour mettre la communication pour le développement au service de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement". Les participants ont convenu que les engagements prévus dans les huit Objectifs du Millénaire pour le développement nécessitaient la mise en place de processus et de systèmes de communication favorisant le dialogue et permettant aux communautés de s'exprimer, de faire entendre leurs aspirations et leurs problèmes, et de participer aux décisions concernant leur développement.

 

Le principal résultat de la réunion a été l'adoption d'une résolution, qui sera soumise à débat au Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies. Le résolution demande, en particulier, la création d'un Groupe de travail interinstitutions pour la promotion et le renforcement de la communication au service du développement au sein des Nations Unies ; l'intégration des principes et méthodologies de la communication au service du développement dans la planification, l'exécution, le suivi et l'évaluation des programmes, ainsi que dans les Directives BCP/PNUAD ; l'engagement de renforcer la cohérence et la coordination dans ce domaine au niveau national.

 

Le sous-directeur général de l'UNESCO pour la Communication et l'Information, M. Abdul Waheed Khan, a déclaré dans son discours d'ouverture : "Nous devons mettre en place une stratégie commune afin d'aider les Etats membres à intégrer la communication au service du développement en tant que composante essentielle de la planification du développement. Les tables rondes précédentes ont immanquablement montré qu'on n'accordait pas une attention suffisante à la communication au service du développement. Et lorsque c'était le cas, on se limitait généralement à une simple publicité des projets. On ne s'est pas suffisamment préoccupé de partager le savoir pour arriver à un consensus sur la planification, la mise en œuvre et l'évaluation des projets de développement."

 

La table ronde a permis aux participants de présenter les bonnes pratiques en matière de collaboration interinstitutionnelle, d'échanger leurs points de vue à propos des problèmes et des perspectives dans les relations au niveau des pays et des sièges, et d'écouter les suggestions des experts invités concernant les types de stratégies à mettre en œuvre pour accélérer le développement.

 

Un débat spécial UNESCO-BBC World Service Trust, sur le thème "Expression et responsabilisation - Les médias et l'ouverture de l'espace politique", a été organisé le dernier jour. Il a réuni des professionnels des médias, les participants à la table ronde et des parlementaires éthiopiens. La réunion a été inaugurée par le ministre d'Etat éthiopien chargé de l'Education, M. Faud Ibrahim.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page