02.07.2010 -

La Bibliothèque numérique mondiale poursuit son expansion

"Les bibliothèques, notamment les bibliothèques numériques, sont au cœur même des sociétés du savoir ; elles permettent aux individus d'avoir accès au savoir pour le partager et l'utiliser. L'UNESCO s'est engagée à poursuivre l'expansion de la partion universelle à la Bibliothèque numérique mondiale (BNM), qui reflète les valeurs et priorités de notre Organisation", a déclaré le sous-directeur général de l'UNESCO pour la communication et l'information en ouverture de la première réunion officielle des partenaires de la BNM qui s'est tenue les 22 et 23 juin à Washington.

Un conseil exécutif composé de sept membres, dont l'UNESCO et la Bibliothèque du Congrès en qualité de membres ex-officio, a été élu lors de la réunion. Parallèlement à la réunion, la Carnegie Corporation de New York a apporté son soutien à une conférence réunissant les directeurs et le personnel technique des bibliothèques, archives et musées de onze pays - Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizistan, Moldova, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan et Ukraine -, afin d'identifier des collections et des documents importants de ces pays destinés à enrichir la BNM.

 

Dans le cadre de l'aide financière octroyée en juillet 2009, la Bibliothèque numérique mondiale a travaillé en coopération avec la Bibliothèque nationale d'Ouganda pour créer un centre de conversion numérique à Kampala. Ce centre est le premier du genre en Ouganda et l'un des rares qui existe dans toute l'Afrique subsaharienne. Il permet à la Bibliothèque nationale d'Ouganda de numériser des documents sur l'histoire et la culture ougandaises pour les mettre en ligne sur son site et sur la BNM. Les documents numérisés proviennent de la Bibliothèque nationale d'Ouganda et d'autres institutions ougandaises participant au projet. Les autres activités prévues dans le cadre de ce projet incluent le renforcement des capacités des bibliothèques en Afrique du Sud, afin qu'elles puissent elles aussi apporter des collections à la BNM.

 

"Le renforcement des capacités est un élément crucial de la BNM, qui ne se réduit pas à un simple site à la pointe de la technologie. Afin de permettre à tous les pays qui le souhaitent de partager leur patrimoine culturel avec le reste du monde à travers la BNM, nous devons leur apporter une assistance en matière de formation, d'équipement et de logiciels", explique le directeur de la Bibliothèque du Congrès, James H. Billington.

 

"La Carnegie Corporation est fière de soutenir le projet de Bibliothèque numérique mondiale, qui pousse encore plus loin la vision d'Andrew Carnegie d'ouvrir en grand les portes des bibliothèques du monde et d'étendre l'accès aux connaissances et au savoir pour tous", déclare Vartan Gregorian, président de la Carnegie Corporation de New York.

 

La Bibliothèque numérique mondiale compte déjà 85 partenaires dans près de 55 pays. Plus de dix millions d'internautes dans le monde entier ont visité la BNM (<a href="http://www.wdl.org">www.wdl.org</a>) depuis son lancement officiel en avril 2009.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page