05.08.2011 - UNESCO

Vers la pérennisation du secteur des médias communautaires en Namibie

En partenariat avec Friedrich-Ebert-Stiftung-Africa (Fesmedia Africa), l’Institut des médias d’Afrique australe (MISA) – section Namibie et l’ambassade des Etats-Unis, l’UNESCO organise les 11 et 12 août 2011 à Windhoek une réunion sur le secteur des médias communautaires en Namibie.

Des représentants des radios communautaires participeront à la réunion aux côtés de l’Autorité de régulation des communications de Namibie (CRAN), l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires – section Afrique (AMARC), le Commonwealth of Learning, l’Université de Namibie (UNAM), l’Ecole polytechnique de Namibie (PON), le Collège namibien d’enseignement à distance (NAMCOL) et d’autres acteurs du secteur.

Les conclusions de l’étude sur la pérennisation du secteur des médias communautaires, commandée par Fesmedia Africa, seront présentées lors de la séance de clôture de la première journée.

Les débats de la deuxième journée porteront sur le renouveau du réseau des radios communautaires de Namibie, en présence des représentants de toutes les radios et chaînes de télévision communautaires qui émettent officiellement en Namibie. Des acteurs clés prendront part au débat pour valider les documents de référence et identifier les activités et stratégies à mettre en œuvre pour relancer le réseau.

Cette initiative a pour ambition de renforcer les partenariats, la collaboration et l’harmonisation entre radios communautaires, afin d’améliorer la qualité des programmes, de développer les compétences professionnelles et donc de contribuer à atteindre l’objectif que s’est fixé la Namibie de devenir une économie du savoir. Il s’agit de manière plus globale de renforcer l’impact social des radios communautaires pour atteindre les objectifs de développement social, économique et culturel, car les médias communautaires jouent un rôle important dans la promotion des droits de l’homme, du développement humain, de l’émancipation des femmes, de la bonne gouvernance et de la justice sociale.

L’atelier va réunir les partenaires du développement tels que le médiateur des médias, le Centre d’information des Nations Unies (CINU), le Namibia Institute for Democracy (NID) et le Media and Training Center for Health (MTCH), qui soutiennent le secteur des médias communautaires et reconnaissent le rôle que ces derniers ont à jouer pour garantir le pluralisme et la diversité et favoriser le débat démocratique.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page