07.09.2012 - Secteur de la Communication et de l’Information

Vers des sociétés du savoir pour la paix et le développement durable : l’UNESCO lance un appel à participation aux consultations ouvertes

© UNESCO

Les idées que vous avez au sujet de la réunion d’examen du SMSI+10 2013 sont importantes : participez aux discussions en ligne pour que nous la préparions ensemble. Cette première réunion d’examen du SMSI+10 réunira des gouvernements, des organisations internationales, ainsi que des membres de la société civile et du secteur privé, afin de passer en revue les tendances actuelles et futures des sociétés du savoir et de formuler des recommandations pour l’après 2015.

La deuxième phase des consultations ouvertes sur la réunion d’examen multipartite du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI+10) a commencé. Vous êtes invités à vous connecter sur la plateforme des communautés du savoir du SMSI (en anglais) pour participer aux discussions en ligne sur les thèmes, l’organisation et le processus qui permettront la tenue de la réunion d’examen du SMSI+10 en 2013. Organisé conjointement par l’UNESCO, l’UIT, le PNUD et la CNUCED, cet événement multipartite et de haut niveau se tiendra au siège de l’UNESCO à Paris, du 25 au 27 février 2013.

Au cours de la 36e session de l’Assemblée générale de l’UNESCO, en 2011, les États membres ont décidé (36 C/Résolution 56 – en anglais) de participer à l’examen global du SMSI au travers d’une réunion d’examen de haut niveau organisée par l’UNESCO avant 2015. Cette décision a été prise en accord avec les consultations ouvertes du Groupe des Nations Unies sur la société de l'information (UNGIS) quant au processus d’examen du SMSI, lesquelles ont eu pour résultat un plan d'action de l'examen du SMSI+10, approuvé par le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies en avril 2012. De plus amples précisions relatives aux modalités d’un processus d’examen global du SMSI devraient également être apportées durant la 67e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui se tiendra d’ici à fin 2012.

En plus de sa dimension d’évaluation, la première réunion d’examen SMSI+10 fera la part belle à l’analyse des dernières évolutions qui n’apparaissent pas dans les documents du SMSI (mobiles, réseaux sociaux, etc.) et aux tendances futures des sociétés du savoir et du développement durable (dimension de prévision). Intégré dans le processus de préparation de l’examen du SMSI, cet événement permettra de formuler des recommandations pour un éventuel plan d’action pour l’après 2015, et contribuera à l’établissement d’une nouvelle conception des sociétés du savoir durables. L’UNESCO et d’autres parties prenantes ont commandé des études afin de préparer cet événement.

En ce qui concerne les discussions en ligne, l’UNESCO lance un appel à participation pour les aspects suivants :

Thèmes:

  • Tendances récentes de premier plan (par exemple les réseaux sociaux) qui concernent largement différentes Lignes d’action, et la façon optimale d’aborder ces  tendances au cours de la réunion.
  • Tendances futures centrales en matière de savoir et de développement durable.

Format:

  • Par exemple, comment aborder au mieux les thèmes ci-dessus de façon transversale, en rassemblant différentes Lignes d’actions sur des questions clé ?

Processus de préparation de l’événement de 2013 :

  • Dans un contexte de ressources limitées, comment favoriser de manière optimale les apports et la participation de différents acteurs au processus de préparation et à l’événement de 2013, y compris les plus marginalisés ?

Pour partager vos idées sur les points ci-dessus, cliquez ici.

Depuis sa création, l’UNESCO se trouve au cœur de la pensée internationale en ce qui concerne les effets que produit l’évolution du paysage de l’information et de la communication. En tant qu’agence des Nations Unies spécialisée dans l’éducation, les sciences, la culture, et l’information et la communication, l’UNESCO se concentre sur le potentiel que possèdent les nouvelles technologies pour faire progresser le développement et les droits des citoyens partout dans le monde. Dans le cadre du processus post-SMSI, l’UNESCO joue un triple rôle, en agissant comme la principale agence de coordination de la mise en œuvre mondiale du SMSI, en favorisant le déploiement multipartite des six Lignes d’action relatives au mandat de l’Organisation, et en intégrant ces Lignes d’actions dans son propre programme et budget.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page