26.05.2016 - Communication & Information Sector

Vers un Atlas mondial des langues de l’UNESCO : Recommandations finales pour l’élaboration du Plan d’action

Locuteurs de bunuba en Australie. © Discovery Communications, Inc.

L’UNESCO a publié un document stratégique sur les prochaines étapes de l’action visant à promouvoir la diversité linguistique et le multilinguisme dans le cyberespace. Plus de 60 experts de haut niveau et organismes professionnels de 25 pays ont contribué à l’élaboration de ce document et fourni des suggestions concrètes pour la préparation d’un plan d’action en vue du lancement de l’Atlas mondial des langues de l’UNESCO.

Conformément à ce document, les parties prenantes telles que les gouvernements, les universités et la communauté professionnelle, l’industrie, les médias et les producteurs de contenus, entre autres, devraient notamment :

  1. formuler, participer à l’élaboration et adopter des politiques linguistiques nationales viables sur la question cruciale de la diversité linguistique et du multilinguisme, en particulier en matière de promotion, sauvegarde, représentation et développement technologique, afin notamment d’améliorer l’accès des communautés défavorisées au cyberespace ;
  2. encourager le développement de systèmes et d’outils de technologie linguistique dotés de grandes capacités multilingues, en ce qui concerne les systèmes d’exploitation, les moteurs de recherche et les navigateurs Web, et étudier les moyens de fournir un accès à Internet  abordable dans les institutions de service public ;
  3. renforcer la coopération internationale et la création de partenariats à l’appui du développement des capacités de production et de distribution des contenus locaux et autochtones sous formes numériques et libres, et s’efforcer de fournir les ressources nécessaires pour lever les obstacles que rencontrent les utilisateurs de langues différentes, notamment les communautés marginalisées.

Rappelant l’importance de généraliser l’outil existant pour la promotion et le suivi de la diversité linguistique et du multilinguisme, les experts ont recommandé d’élaborer l’Atlas mondial des langues de l’UNESCO en suivant les étapes ci-après au cours des deux prochaines années :

  1. la création d’un Groupe consultatif composé de professionnels et d’experts dans les domaines concernés, respectant la représentation géographique et l’équilibre entre les sexes ;
  2. la mise en place d’un mécanisme et d’outils durables pour le suivi de la vitalité des langues et l’évaluation, la promotion et la préservation de ces dernières à l’aide de solutions technologiques innovantes ;
  3. la promotion du multilinguisme dans les cadres internationaux tels que les Objectifs de développement durable pour l’après-2015 et la mise en œuvre des résultats du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI), et la mobilisation de soutiens en faveur d’autres manifestations internationales.

Une fois opérationnel, l’Atlas mondial des langues de l’UNESCO devrait contenir des données complètes sur les langues, les politiques, les réglementations, les recommandations techniques et les bonnes pratiques dans ce domaine. Une nouvelle plate-forme Web ouverte et mondialement accessible devrait être utilisée pour suivre et promouvoir les langues du monde en ligne, et renforcer la coopération et le partage de connaissances entre les institutions internationales, régionales et nationales dans le domaine des langues à l’aide de solutions technologiques ouvertes et inclusives.

La réunion internationale d’experts, qui s’est tenue les 28 et 29 octobre 2014 à Paris, a été organisée par l’UNESCO en coopération avec le Gouvernement de l’okrug yugra autonome de Khanty-Mansiysk (Fédération de Russie), la délégation permanente de la Fédération de Russie auprès de l’UNESCO et le Comité russe du Programme Information pour tous de l’UNESCO.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page