10.10.2012 - Secteur de la Communication et de l'information

L’UNESCO a participé à la Conférence de Budapest sur le cyberespace

Poster réalisé au cours de la Conférence de Budapest sur le cyberespace

La liberté d’expression ne devrait pas être mise en péril par des mesures prises au nom de la cybersécurité, même si celles-ci visent à lutter contre la fraude ou la guerre électronique. C’est ce qu’a affirmé Guy Berger, Directeur de la Division pour la liberté d’expression et le développement des médias de l’UNESCO, au cours de la Conférence de Budapest sur le cyberespace, qui s’est tenue les 4 et 5 octobre 2012.

La Conférence était organisée par le gouvernement hongrois. Elle faisait suite à la  Conférence de Londres de 2011 et s’appuyait sur la Convention de Budapest sur la cybercriminalité de 2001.

L’intervention de l’UNESCO au cours de la Conférence lui a permis de souligner combien il est important, au moment de prendre des mesures de sécurité électronique, de respecter les normes internationales relatives aux politiques et aux pratiques pouvant restreindre la liberté d’expression.

 « Ces normes posent des conditions de transparence, de prévisibilité, de légitimité des objectifs et de régularité des processus pour toute limitation de la liberté d’expression. Ce n’est qu’en respectant ces normes que l’on peut réduire au maximum ces limitations et éviter les violations arbitraires et cachées », a déclaré M. Berger.

Pour M. Berger, les abus de la liberté d’expression sont un problème de moindre envergure que les menaces pesant sur cette même liberté, illustrées par le meurtre de plus de 500 journalistes au cours des dix dernières années. « La cybersécurité et la confiance ne peuvent être établies que dans un monde où chacun est libre de s’exprimer sans crainte », a-t-il ajouté.

L’UNESCO est convaincu qu’il est nécessaire de montrer l’exemple tant sur le plan de la préparation que sur le plan de la protection des contenus dans le cyberespace. Aussi, l’Organisation a travaillé avec les organes nationaux compétents en matière d’éducation pour former les enseignants à donner des cours aux étudiants du domaine des médias et de l’information.

Vous pouvez consulter le discours de M. Berger ici (texte en anglais).




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page