21.02.2011 -

L'UNESCO présente un rapport sur les médias parlementaires à l'Assemblée nationale de l'Equateur

Dans le cadre de l'accord signé entre le Bureau de l'UNESCO à Quito et l'Assemblée nationale de l'Equateur, l'UNESCO a présenté un premier rapport consultatif sur la mise en place d'un média parlementaire audiovisuel.

Dirigé par l'expert mexicain Gerardo Ojeda Castañeda, le rapport fait des recommandations sur les possibilités offertes par le nouveau média parlementaire équatorien pour renforcer le rôle et le fonctionnement de l'Assemblée nationale. Le rapport met en évidence le rôle d'instrument de développement des médias parlementaires pour promouvoir les valeurs démocratiques et civiques, telles que la transparence, la liberté d'expression et la participation citoyenne. En plus de remplir une mission de démocratisation, les médias parlementaires doivent également être créatifs.

 

Le rapport donne des principes directeurs concernant la procédure de mise en place du média parlementaire équatorien, ainsi que la régulation de ce service audiovisuel public. Le parlement devra nommer une autorité de gestion, qui sera assistée par un conseil consultatif externe composé de professionnels.

 

Le rapport propose également la convergence technologique et une structure multiplateforme pour garantir l'interactivité (Web 2.0) et proposer de nouveaux moyens de diffusion, afin d'encourager la participation citoyenne. Par exemple, le média parlementaire peut permettre des échanges avec le public mais aussi un accès à l'information depuis un téléphone portable, ce qui va dans le sens de la "décentralisation de la communication" que prône le rapport.

 

Le projet est mené dans le cadre du programme de communication et d'information de l'UNESCO, qui œuvre pour développer l'indépendance éditoriale et la qualité de la programmati l'audiovisuel public. Les médias parlementaires en font partie et jouent un rôle important dans les démocraties. En donnant aux citoyens la possibilité d'évaluer leurs représentants, les médias parlementaires contribuent à la gouvernance et à la transparence tout en garantissant le droit à l'information.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page