18.01.2012 - UNESCO

L’UNESCO et DW-AKADEMIE soutiennent les établissements africains de l’enseignement du journalisme

© Mark Fredericks, Université Walter Sisulu

DW-AKADEMIE, le centre international du développement des médias et de la formation au journalisme de la Deutsche Welle, en coopération avec l’UNESCO, organise un atelier de formation des formateurs destinés à douze jeunes professeurs provenant de huit établissements africains de l’enseignement du journalisme. Cette formation, animée par l’Université Walter Sisulu, se tiendra à East London, en Afrique du Sud, du 16 au 27 janvier 2012.

Les formateurs des journalistes de Namibie, du Mozambique, d’Afrique du Sud et du Zimbabwe partageront leurs expériences sur l’enseignement du journalisme tout en mettant l’accent sur les médias communautaires.

La première semaine sera consacrée au développement des compétences pédagogiques des participants via un cours de formation de formateurs orienté vers des nouvelles méthodes d'enseignement. L'objectif est de rendre ces méthodes de formation plus interactives, participatives et orientées vers la pratique, afin de permettre aux étudiants d'appliquer dès le commencement leurs compétences et connaissances nouvellement acquises.

La deuxième semaine, le groupe se concentrera sur les médias communautaires pouvant jouer un rôle majeur dans le développement en Afrique.

« Nous sommes très heureux d'accueillir ce cours intensif de deux semaines à l’Université Walter Sisulu », a déclaré Phil Schneider, directeur de l'École des sciences des médias et de la communication. « Aujourd’hui, nos jeunes journalistes et enseignants en radiodiffusion doivent faire face à de nombreux défis dans un paysage médiatique en pleine mutation. Ce cours constitue pour eux l'occasion d'apprendre des approches pédagogiques nouvelles et créatives dont ils pourront faire usage dans leur propre enseignement et style d'apprentissage. L'accent mis sur les médias communautaires est particulièrement important pour les professeurs car ils sont de plus en plus impliqués dans le développement des médias de toutes sortes. "

Cet atelier de formation est le premier d’une série de trois qui se tiendront en Afrique dans le cadre de l’initiative conjointe de l’UNESCO et de DW-AKADEMIE. Cette initiative vise à renforcer les capacités de vingt universités sélectionnées et a les pourvoir de programmes d’enseignement du journalisme de grande qualité destinés aux candidats journalistes et aux professionnels des médias déjà en poste. La formation du personnel constitue un élément essentiel de cet effort de renforcement des capacités du personnel enseignant et se traduit par des programmes de formation et d’échange avec d’autres universités. En principe, de nombreux établissements africains de l’enseignement du journalisme ont des normes professionnelles du journalisme. Cependant, la majorité d’entre elles manque de ressources pour mettre en place un environnement d’apprentissage pouvant répondre aux besoins des candidats journalistes et des professionnels des médias.

Les vingt universités sélectionnées font partie de l’initiative spéciale du PIDC intitulée « La nécessité d’un enseignement de journalisme de qualité en Afrique : création de centres d’excellence ». En 2007, l’UNESCO a identifié un certain nombre d’établissements prometteurs pour devenir « Centre d’excellence » et « Centre de référence » en Afrique. L’UNESCO soutient ces établissements dans leur volonté de renforcer l’excellence en matière d’enseignement du journalisme afin qu’ils servent de modèle aux autres universités de la région.

Les normes professionnelles journalistiques garantissent un flux d’information indépendante, sérieuse, précise et continue. Les médias se sont engagés à faire en sorte que ces normes permettent une participation citoyenne et des mécanismes de responsabilisation. Les professionnels des médias indépendants contribuent à promouvoir la démocratie.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page