12.11.2010 -

L'UNESCO organise une réunion d'experts sur les indicateurs de la maîtrise de l'information et des médias

L'UNESCO a organisé, du 4 au 6 novembre 2010 à Bangkok (Thaïlande), une réunion d'experts sur le développement d'un cadre global d'indicateurs permettant de mesurer les compétences informationnelles. La réunion rassemblait des experts représentant 17 pays de toutes les régions du monde et travaillant dans différents domaines (médias, information, éducation, développement de cursus, psychométrie, statistique).

Première étape d'un processus complexe, la réunion de Bangkok avait pour principaux objectifs :

  • de passer en revue et de valider les fondements conceptuels de ce processus, et en particulier d'examiner et de valider un ensemble générique de compétences informationnelles (connaissances, compétences, comportements) dont les citoyens ont besoin ;
  • de mettre au point des méthodologies de mesure des indicateurs que l'UNESCO examinera.

La définition d'indicateurs de la maîtrise de l'information et des médias s'inscrit dans l'action globale de l'UNESCO de promotion de l'alphabétisation numérique dans nos sociétés. L'UNESCO pense que ces indicateurs permettront aux gouvernements et aux autres acteurs concernés de mieux comprendre ce vaste champ, d'évaluer la situation dans leur pays, de déterminer les ressources requises et de mesurer les progrès accomplis dans la généralisation de la formation à la maîtrise de l'information et des médias.

 

Au sens premier, l'alphabétisation consiste à apprendre à lire, écrire et compter. Mais avec l'évolution des schémas de communication et d'information, ce concept s'est élargi pour englober des compétences permettant aux individus de comprendre, d'évaluer de manière critique et d'utiliser l'information et les médias.

 

Cette "nouvelle vision de l'alphabétisation" accorde une grande importance aux individus travaillant dans leur contexte social et utilisant les capacités informationnelles pour orienter le changement social. Avec la prolifération des nouvelles technologies et des nouveaux médias, il est nécessaire d'acquérir de nouvelles compétences pour tirer parti de toutes les possibilités de communication et d'information qui s'ouvrent à nous.

 

Cette première réunion d'experts a essayé de définir une liste globale d'indicateurs et un cadre de compétences informationnelles. L'ensemble de compétences proposé doit aboutir au développement d'un ensemble exhaustif d'indicateurs, mettant en avant les indicateurs jugés les plus pertinents dont le suivi est prioritaire.

 

Selon les experts qui participaient à la réunion, les indicateurs devront être classés en deux ensembles :

  • Indicateurs de niveau 1 : destinés à mesurer les facteurs qui favorisent l'acquisition des compétences informationnelles individuelles et les actions de promotion de la formation à la maîtrise de l'information et des médias par les institutions publiques et privées.
  • Indicateurs de niveau 2 : destinés à mesurer les compétences informationnelles de tous les membres d'une société, en accordant une attention particulière aux formateurs d'enseignants et à la formation initiale et continue des enseignants.

Le projet de développement d'indicateurs de la maîtrise de l'information et des médias est une initiative du Secteur de la communication et de l'information de l'UNESCO, en coopération avec l'Institut de statistique de l'UNESCO et le Bureau de l'UNESCO à Bangkok. L'UNESCO procède actuellement à la validation d'un plan d'action proposé par les participants à la réunion. Le rapport de la réunion sera publié d'ici la fin de l'année.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page