22.03.2004 -

Le Directeur général exprime sa profonde inquiétude à propos de la sécurité des journalistes en Iraq

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a exprimé aujourd'hui son inquiétude à propos de la sécurité des journalistes en Iraq, après deux incidents, le 18 mars, qui se sont traduits par la mort de membres d'équipes de télévision appartenant à Diyala TV, une chaîne soutenue par la coalition, et à Al-Arabiya, basée à Dubaï.

Trois personnes sont mortes dans une attaque contre le minibus de Diyala TV à Baaqouba : la journaliste Nadia Nasrat, le technicien Majid Rachid et l'agent de sécurité Mohamad Ahmad.

 

Par ailleurs, au cours d'un incident à un point de contrôle militaire à Badgad, Ali Abdel Aziz, caméraman de la télévision Al-Arabiya, et le correspondant Ali al-Khatib ont trouvé la mort.

 

« Je suis particulièrement inquiet quand des journalistes meurent, quel que soit l'endroit où cela se passe. Je suis très préoccupé par le lourd tribut que la profession paye en Iraq et par le manque de sécurité pour les journalistes travaillant dans ce pays », a déclaré le Directeur général.

 

« Toutes les mesures doivent être prises pour permettre aux journalistes de travailler dans des conditions raisonnables de sécurité, afin de permettre l'existence de médias indépendants et pluralistes, essentiels pour la reconstruction de l'Iraq », a insisté le Directeur général.

 

(Corrigendum: Ce texte remplace le Communiqué de presse n°2004-28, publié le 22 mars à propos du décès de plusieurs membres de deux équipes de télévision le 18 mars en Iraq.)




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page