21.01.2011 -

L'UNESCO finance une enquête sur les archives audiovisuelles en Afrique australe

L'Association de radiodiffusion de l'Afrique australe (Southern African Broadcasting Association - SABA) va mener une enquête sur les archives audiovisuelles dans 13 pays africains, dont l'Angola, le Lesotho, la Namibie et le Swaziland.

L'enquête a pour objet de déterminer l'état de conservation des contenus, les projets de numérisation, le matériel menacé et les pratiques archivistiques des institutions audiovisuelles d'Afrique australe, dans le cadre d'un objectif plus large consistant à garantir que les collections audiovisuelles et sonores sont stockées et conservées dans de bonnes conditions pour les générations futures.

 

La visite des archives audiovisuelles se déroulera au cours du premier semestre 2011. Les visites ont pour but d'établir le contact et d'étudier les pratiques archivistiques, les actions de conservation, l'accessibilité et la réutilisation des contenus, les projets de numérisation et d'autres questions importantes dans les différentes institutions audiovisuelles de 13 pays africains, dont l'Angola, le Lesotho, la Namibie, le Swaziland et la République démocratique du Congo. Les informations recueillies au cours de ces visites permettront d'établir un rapport final, qui sera d'une grande utilité pour mettre en place des pratiques archivistiques cohérentes et assurer la préservation du patrimoine audiovisuel et sonore dans la région.

 

L'étude est menée dans le cadre des activités du Broadcast Archive Forum, créé en 2008 sous les auspices de SABA en qualité de sous-comité de l'association. Le Forum est une instance chargée d'assurer la préservation des collections audiovisuelles pour les générations futures.

 

L'UNESCO finance la réalisation de l'étude par SABA dans le cadre de sa stratégie de promotion de l'accès à l'information et au savoir pour édifier des sociétés du savoir. L'UNESCO soutient les actions de promotion et d'accès à l'information (organisation, numérisation, gestion et conservation), car les archives et les bibliothèques sont des composantes essentielles de toute stratégie destinée à améliorer l'accès à l'information.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page