01.03.2012 - UNESCO

L’UNESCO présente son rapport de réunion sur les TIC au service des étudiants handicapés

© Yasuko Takenaga

L’UNESCO, en partenariat avec Microsoft Corporation, présente son rapport sur les technologies de l’information et des communications (TIC) au service de l’apprentissage personnalisé pour les étudiants, à la Conférence internationale sur les technologies d’assistance et les personnes handicapées, organisée aux Etats-Unis à San Diego.

L’Initiative mondiale TIC pour tous (G3ict), initiative de plaidoyer emblématique de l’Alliance mondiale TIC et développement de l’ONU, a largement contribué au financement pour organiser le lancement du rapport et a pris part à la conférence.

L’apprentissage personnalisé nécessite d’accorder une attention toute particulière aux besoins propres des étudiants handicapés, qu’ils souffrent d’incapacités légères, modérées ou graves, étant donné que chacun a sa propre façon d’apprendre. Les technologies permettent de développer des programmes flexibles et d’aider les étudiants handicapés à prendre part à l’apprentissage au même titre que les autres; elles ont donc un rôle essentiel à jouer dans l’apprentissage personnalisé.

Le nouveau rapport est un compte-rendu du dialogue multipartite organisé au siège de l’UNESCO à Paris, les 17 et 18 novembre 2011. La discussion a porté principalement sur les défis et solutions pratiques en vue de promouvoir la personnalisation grâce à la technologie dans les salles de classe, notamment pour les étudiants handicapés ou présentant des difficultés d’apprentissage. Le rapport contient un certain nombre d’études de cas qui ont abouti à des résultats fructueux, et fournit des conseils sur la façon dont les éducateurs et étudiants peuvent utiliser les outils technologiques existants. Il montre également en quoi le référentiel de compétences pour les enseignants en matière de TIC (ICT-CFT) de l’UNESCO peut se révéler utile dans la formation des enseignants aux questions d’accessibilité.

Les principales recommandations contenues dans le rapport, concernant l’utilisation pratique des TIC accessibles, s’adressent aux enseignants, aux responsables politiques et aux administrateurs. Elles abordent un certain nombre de thèmes majeurs, parmi lesquels :

Augmenter l’utilisation des dispositifs d’accessibilité des technologies actuellement disponibles

La plupart des TIC les plus répandues et utilisées dans les écoles, comme les ordinateurs, tablettes et autres outils technologiques, intègrent de nombreux dispositifs qui, en paramétrant les préférences, peuvent aider beaucoup d’étudiants à accéder aux programmes et enregistrer leur travail.  

Apprendre aux étudiants à s’adapter en les familiarisant avec les dispositifs informatiques qui répondent le mieux à leurs besoins

La capacité à maitriser la technologie pour l’adapter à ses propres besoins et préférences est un atout pour la vie qui aidera l’étudiant au cours de son cursus dans le système éducatif.

Etudier le potentiel des dernières avancées et des technologies de l’avenir proche à répondre aux problèmes actuels

Les tendances technologiques suivantes sont à étudier tout particulièrement : l’apprentissage mobile, les solutions basées sur des réseaux « en nuage » et la recherche sur l’utilisation des consoles de jeux comme outils d’apprentissage.

Créer un comportement positif d’intégration dans le recours aux technologies pour l’apprentissage

Les barrières comportementales et la peur des technologies que nourrissent les enseignants, les parents et les administrateurs réduisent considérablement les possibilités des professeurs d’exploiter les avantages qu’offrent les TIC accessibles, même dans les établissements les mieux équipés.

Former et soutenir les professeurs

Afin d’être convaincus de l’intérêt de l’utilisation des TIC accessibles à l’école, les enseignants doivent avant tout acquérir les compétences, connaissances et comportements appropriés.

La formation et le soutien continu nécessitent un travail d’équipe pour un recours efficace aux TIC accessibles

Un écosystème de TIC accessibles efficace requiert une réflexion collective pour mettre en place des politiques, en favorisant la communication entre les différents acteurs locaux, notamment les spécialistes des technologies de l’assistance.

Prendre en compte les besoins des élèves dès les premiers stades de développement des programmes

Le développement de programmes conçus dès le début pour convenir au plus grand nombre d’élèves permet d’éviter d’entreprendre des mesures de réaménagement postérieures, qui coûtent de l’argent et du temps.

Le rôle fondamental des TIC accessibles dans les politiques nationales et régionales

Le potentiel des TIC accessibles doit être exploité au maximum par les autorités et ministères d’éducation nationaux, en vue d’actualiser les politiques nationales et régionales, qui devront ainsi encourager l’utilisation des TIC en tant qu’outil favorisant un enseignement égal pour tous.

Le recours aux TIC accessibles doit faire partie intégrante des projets scolaires relatifs aux TIC

La réunion a conclu que ces questions de garantie d’une éducation pour les enfants handicapés mettent les gouvernements et les autorités nationales face à d’importants défis liés aux droits humains et à l’éducation. La tendance principale qui se dessine est celle de nouvelles approches politiques tournées vers une éducation égale pour tous. Quel que soit l’environnement politique, les TIC accessibles peuvent grandement aider les enfants handicapés à participer aux leçons, à communiquer et à apprendre mieux.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page