13.06.2014 - Communication & Information Sector

L’UNESCO organise un atelier de formation et de consultation sur le développement des médias à Madagascar

[Translate to francais:] © UNESCO

Dans le cadre d’un projet d’appui au développement des médias à Madagascar, l’UNESCO a organisé à Antananarivo, les 28 et 29 avril, un atelier de formation suivi d’une réunion de consultation, le 30 avril, sur l’application des indicateurs de développement des médias (IDM) de l'UNESCO dans le contexte malgache.

Ces deux évènements constituent le coup d’envoi de l’évaluation du paysage médiatique malgache qui sera réalisée, sous la supervision de l’UNESCO, par le Centre de Recherche en Communication (CERCOM) de l’Université d’Antananarivo, qui est un centre de référence de formation en journalisme en Afrique.  L’étude constituera une aide à la réflexion sur l’évolution des médias à Madagascar, dans un contexte de transition après d’importants changements politiques dans le pays depuis la fin 2013. Les résultats de l’évaluation et les recommandations qui en seront issues seront adoptées de manière participative au cours d’Etats Généraux des medias à Madagascar, qui seront placés sous le patronage des autorités nationales. Des études du même type ont été récemment finalisées en Egypte, en Tunisie et au Népal par l’initiative de l’UNESCO.

L’atelier de formation a réuni 20 chercheur-e-s et étudiant-e-s pour les familiariser sur une évaluation basée sur les IDM de l'UNESCO et assurer la qualité de la méthodologie de l’étude. La formation n’a pas seulement produit un plan d’action pour la recherche mais a aussi permis une meilleure connaissance des éléments essentiels à prendre en compte pour une évaluation IDM et une analyse en profondeur des cinq catégories d’IDM.  Dans l'évaluation finale de la formation, l'un des participants a souligné avoir apprécié "l'encouragement à l'interaction, le partage des documents de travail, le partage interpersonnel avec les autres participants et collègues (de l'UNESCO et du PNUD notamment) ainsi que l'encadrement solide". Un autre a indiqué avoir pu grâce à cet atelier "[s'] approprier les indicateurs, ce qui [lui] permettra, ainsi qu'à l'équipe, de mieux les conjuguer avec leur propre méthodologie."

La réunion de consultation a eu pour but une clarification du rôle du comité consultatif dans le processus de recherche et une présentation des IDM.  Le Comite consultatif a pour fonction de créer un pont entre le processus d'évaluation et les parties prenantes nationales, contribuant ainsi à garantir l'appropriation nationale du processus d'évaluation. Il est composé de représentants du PNUD, du Centre d’Information des Nations Unies (CINU), de la presse écrite, des médias audiovisuels, des institutions académiques et de la société civile.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page