20.04.2012 - UNESCO

La récente publication de l’UNESCO sur la liberté d’expression sur l’Internet paraît en français

© UNESCO

Afin de répondre à la nécessité croissante de promouvoir la liberté d’expression sur l’Internet à travers le monde, l’UNESCO vient de publier la version française de son livre intitulé Liberté de connexion, liberté d'expression: écologie dynamique des lois et règlements qui façonnent l'Internet.

Le livre est d’abord paru en anglais l’année dernière, au cours d’un évènement auquel assistaient des représentants des États membres de l’UNESCO. Cette étude, commandée par l’UNESCO et menée par le Pr William Dutton de l’Oxford Internet Institute, a été présentée à de nombreuses reprises dans le monde entier. Elle aborde en profondeur la situation complexe de la liberté d’expression sur l’Internet, et constitue un outil de référence pour informer et stimuler le débat actuel sur les tendances mondiales qui ont façonné la liberté d’expression sur l’Internet.

A travers une méta-analyse du filtrage sur l’Internet, l’étude démontre que l’on assiste à une hausse du filtrage et de la réglementation du contenu, qui proviennent non seulement des organisations gouvernementales pour des raisons politiques, mais aussi d’entreprises privées ou de familles à des fins commerciales ou morales.

En outre, le livre présente une nouvelle perspective des dynamiques sociales et politiques à l’origine de ces menaces à la liberté d’expression. Il développe un cadre conceptuel sur « l’écologie de la liberté d’expression » en vue de définir le large contexte de politiques et pratiques qui doivent être prises en compte.

Grâce à son examen novateur des divers mécanismes législatifs et politiques essentiels pour assurer la libre circulation des informations, la publication s’est affirmée comme un guide utile aux responsables politiques et autres acteurs importants pour créer des environnements favorables à la liberté d’expression.

La version électronique du livre est disponible en téléchargement gratuit en anglais et en français : cliquez ici.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page