31.01.2008 -

L'UNESCO publie "Press freedom: safety of journalists and impunity"

La publication en anglais de 84 pages, qui réunit les débats de la conférence de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2007, est désormais disponible en ligne.

Les conférences annuelles organisées par l'UNESCO à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse rassemblent des experts pour débattre des questions concernant la presse libre. Ces manifestations ont suscité une importante dynamique politique et ont permis d'accumuler un vaste ensemble de connaissances.

 

La conférence de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2007, qui avait pour thème "Liberté de la presse, sécurité des journalistes et impunité", s'est tenue le 3 mai 2007 à Medellin (Colombie). Ce thème a été choisi en raison des violences croissantes que subissent les professionnels des médias. Les professionnels des médias, les autorités gouvernementales et les organisations de défense des droits de l'homme ont abordé de nombreuses questions telles que le danger de l'exercice de la profession dans les zones de conflit, l'insuffisance de la protection des journalistes et les mesures de sécurité, l'importance des formations à la sécurité, la corruption et le journalisme d'investigation.

 

Le problème de la liberté de la presse et la sécurité ne se pose pas uniquement dans les situations de conflit et de post-conflit. Il s'agit d'une tendance préoccupante due aux pressions politiques dans de nombreux autres pays. Au cours de la dernière décennie, plus d'un millier de professionnels des médias ont été tués dans l'exercice de leur profession, la plupart victimes d'assassinats prémédités. Très peu de ces affaires font l'objet d'une enquête et les auteurs de tels crimes poursuivis en justice sont encore plus rares. C'est ainsi que l'impunité se substitue à la justice dans quatre-vingt-dix pour cent des cas. Tant que cette culture de l'impunité persistera, les journalistes continueront d'être des cibles faciles.

 

Les articles réunis dans cet ouvrage, dont plusieurs ont été écrits par des journalistes victimes de harcèlement ou de violence, étudient le problème sous divers angles. Si tous s'accordent sur le fait que la violence contre les journalistes est inadmissible d'un point de vue moral et légal, les auteurs divergent sur la question de savoir si les journalistes doivent bénéficier d'une protection juridique renforcée en vertu du droit humanitaire international. La Déclaration de Medellin adoptée par les participants de la conférence figure à la fin de l'ouvrage.

 

Vous pouvez télécharger la publication au format PDF <a href="ev.php?URL_ID=25845&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">ici</a>. L'édition imprimée sera disponible en février 2008.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page