17.03.2011 -

L'UNESCO publie trois études sur la régulation des médias et la liberté d'expression au Brésil

Le Bureau de l'UNESCO à Brasilia sort aujourd'hui, en partenariat avec la Fondation Ford, trois études sur le système médiatique brésilien. Le but est de nourrir le débat qui a cours actuellement dans la société brésilienne concernant le rôle du secteur de la communication dans le renforcement de la démocratie dans le pays. L'étude comparative des pratiques et du cadre juridique, la liberté d'expression et l'autorégulation sont au centre des trois derniers titres de la collection de débats sur la communication et l'information.

La première étude, <a target=_blank href="http://unesdoc.unesco.org/images/0019/001916/191622E.pdf">The Regulatory Environment for Broadcasting: An International Best Practice Survey for Brazilian Stakeholders</a>, que l'on doit aux experts internationaux Toby Mendel et Eve Salomon, analyse la situation actuelle en matière de régulation du système médiatique brésilien en procédant à une étude comparative avec les pratiques dans dix autres démocraties (Afrique du Sud, Allemagne, Canada, Chili, Etats-Unis, France, Jamaïque, Malaisie, Royaume-Uni et Thaïlande) et les recommandations du droit international.

 

La deuxième étude, des mêmes auteurs, <a target=_blank href="http://unesdoc.unesco.org/images/0019/001916/191623E.pdf">Freedom of Expression and Broadcasting Regulation</a>, fournit matière à réflexion sur le rôle central de la régulation pour protéger, promouvoir et garantir le droit de chercher, de recevoir et de répandre les informations, les idées et les opinions.

 

Le troisième titre, confié à Andrew Puddephatt, s'intéresse à différents aspects de l'autorégulation dans le secteur des médias. <a target=_blank href="http://unesdoc.unesco.org/images/0019/001916/191624E.pdf">The Importance of Self Regulation of the Media in Upholding Freedom of Expression</a> fait le point sur les entrecroisements avec la pratique journalistique, les principes éditoriaux et les stratégies en matière de responsabilité sociale de l'entreprise.

 

Pour le représentant de l'UNESCO au Brésil, Vincent Defourny, "ces études peuvent favoriser le débat dans la société brésilienne concernant l'importance de la régulation du secteur de la communication pour la démocratie dans le pays". Si les études portent plutôt sur les médias classiques, les principes fondamentaux réaffirmés par les auteurs peuvent s'appliquer aux nouveaux médias, dont Internet.

 

Pour la représentante de la Fondation Ford au Brésil, Ana Toni, "l'ambition de ces études est de nourrir le débat public sur la régulation des médias et la liberté d'expression qui a pris de l'ampleur l'année dernière au Brésil". Les trois publications présentent les bonnes pratiques d'autres pays en matière de régulation et d'autorégulation, qui cherchent à renforcer la liberté d'expression et à assurer le développement de médias pluralistes et démocratiques.

 

Toby Mendel et Eve Salomon déclarent que "la liberté d'expression peut être la pierre angulaire de la régulation de l'audiovisuel dans les sociétés démocratiques et la question de savoir si une approche réglementaire est légitime dépend souvent de l'évaluation de son impact sur la liberté d'expression". Partant de ce principe, les auteurs ont cherché à "faire comprendre aux instances de régulation brésiliennes comment d'autres pays dans le monde gèrent cette question complexe de la régulation de l'audiovisuel".

 

"Il importe de reconnaître la double nature des médias et de leurs implications" rappelle Andrew Puddephatt. "En premier lieu, les médias permettent le libre échange des idées et des opinions garant de la démocratie. Deuxièmement, ils sont un acteur social, dont les choix concernant la couverture des événements peuvent façonner ces mêmes événements. C'est en raison de cette double nature qu'un dispositif efficace d'autorégulation est si essentiel."

 

Les études publiées aujourd'hui analysent en profondeur les éléments fondamentaux des systèmes médiatiques présentés dans les indicateurs de développement des médias de l'UNESCO. Selon l'UNESCO, la régulation et l'autorégulation des médias doivent aboutir à un système médiatique libre, indépendant, pluraliste et divers.

A propos des auteurs

 

Toby Mendel est directeur général du Center for Law and Democracy, ONG de défense des droits de l'homme qui propose une expertise juridique sur les droits fondamentaux pour la démocratie. Il a été pendant douze ans directeur du service juridique d'ARTICLE 19, ONG internationale de défense de la liberté d'expression.

 

Eve Salomon a une longue expérience de la régulation dans des organismes publics et privés. De formation juridique, elle est actuellement présidente du conseil de régulation de la RICS, commissaire de la Commission des plaintes de la presse britannique, de l'organisme public de réglementation des paris (Gambling Commission of Great Britain) et présidente de l'association britannique Internet Watch Foundation, qui lutte contre la pornographie infantile en ligne.

 

Andrew Puddephatt est directeur de Global Partners and Associates, organisation qui promeut la bonne gouvernance, la démocratie et les droits de l'homme. Il est président de CAADA, organisation de lutte contre la violence domestique au Royaume-Uni, ainsi que de l'organisation danoise International Media Support. Il a été directeur d'ARTICLE 19.

Vous pouvez télécharger les trois titres en anglais et en portugais :

<li><a href="ev.php?URL_ID=31293&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">The Regulatory Environment for Broadcasting: An International Best Practice Survey for Brazilian Stakeholders</a> (O Ambiente regulatório para a radiodifusão: uma pesquisa de melhores práticas para os atores-chave brasileiros)

 

<li><a href="ev.php?URL_ID=31295&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">Freedom of Expression and Broadcasting Regulation </a> (Liberdade de expressão e regulacão da radiodifusão)

 

<li><a href="ev.php?URL_ID=31296&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">The Importance of Self Regulation of the Media in Upholding Freedom of Expression</a> (A Importância da autorregulação da mídia para a defesa da liberdade de expressão)




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page