11.04.2014 - UNESCOPRESS

La Fondation arabe pour l’image et l’éditeur Farouk Mardam-Bey, lauréats du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe

La Fondation arabe pour l’image (Liban) et l’éditeur, écrivain et essayiste français Farouk Mardam-Bey (France) sont les lauréats 2014 du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe. Ils ont été choisis par un jury international d’experts pour leur travail en faveur de la valorisation, de la diffusion et de la promotion de la culture arabe. Le Prix leur sera remis par Irina Bokova, la Directrice générale de l’UNESCO, le 2 mai prochain au siège de l’Organisation (Salle IV, 11h00).

La Fondation arabe pour l’image (Liban) est une organisation à but non lucratif qui collecte, préserve et documente les photographies du monde arabe et de sa diaspora. Créée en 1997, la Fondation organise des expositions, des collaborations et des échanges internationaux. Elle encourage les artistes et valorise leur travail, au travers d’un important réseau régional. Au vu des bouleversements que connaît le monde arabe actuellement, le travail de la Fondation joue un rôle primordial pour la conservation et la promotion de l’histoire de la région, que ce soit sur le plan sociopolitique, économique, mais aussi artistique et culturel. Après l’Arab British Center, couronnée l’année dernière, c’est la deuxième fois qu’une institution se voit remettre le prix.

Farouk Mardam-Bey (France) est, depuis une vingtaine d’années, le plus important éditeur de littérature arabe traduite en France. Tout au long de sa carrière, il a su faire connaître au public — français, mais également européen — les incontournables de la littérature arabe classique, ainsi que les plus grands auteurs contemporains, témoins de l’ébullition du monde arabe (H. El-Cheikh, H. Barakat, M. Darwich, A. R. Mounif, S. Ibrahim, E. Khoury, H. Selmi, etc.). Son expérience de traducteur, consultant culturel, responsable de bibliothèques prestigieuses (dont celles de l’Institut national des langues et civilisations orientales et de l’Institut du monde arabe), de rédacteur de revues, en plus de son travail d’écrivain et de penseur, agit dans le sens du vivre-ensemble et du dialogue interculturel.

Créé à l’initiative du gouvernorat de Sharjah (Émirats arabes unis), le Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe a pour vocation de récompenser les efforts de deux personnalités ou organisations, l’une originaire du monde arabe et l’autre d’un pays non arabe, ayant contribué de manière significative au développement, à la diffusion et à la promotion de la culture arabe dans le monde. Il s’ouvre depuis cette année à deux nouvelles disciplines : la photo et l’édition. Le Prix est doté d’un montant de 60 000 dollars des États-Unis réparti à égalité entre les deux lauréats.

****

La remise du Prix sera suivie d’un point de presse (12h30, Salle IV).

Accréditation :

Djibril Kebé d.kebe(at)unesco.org et Isabelle Le Fournis : i.le-fournis(at)unesco.org

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page