11.02.2010 -

L'UNESCO soutient des ateliers sur la radiotélévision publique aux Maldives

En janvier dernier, la Société nationale de radiotélévision des Maldives a organisé un cycle d'ateliers sur la radiotélévision de service public, financés par l'UNESCO. Organisés dans la capitale Malé, les ateliers ont réuni des cadres et le président de la radiotélévision nationale, des parlementaires, des ministres et des représentants d'ONG et de l'audiovisuel commercial.

Créée l'année dernière, la Société nationale de radiotélévision des Maldives est la première radiotélévision publique du pays. Elle se définit elle-même comme "une transition entre la radiotélévision d'Etat et la radiotélévision publique". Jusque-là, les chaînes de radio et de télévision étaient sous la tutelle du ministère de l'Information.

 

Les ateliers organisés à Malé ont abordé les sujets suivants :

  • qu'est-ce que la radiotélévision publique et ce qu'elle n'est pas ;
  • l'audiovisuel en tant que "bien public" ;
  • responsabilité publique et ingérence politique ;
  • déontologie et valeurs de la radiotélévision publique ;
  • application des normes professionnelles ;
  • placer les auditeurs et les téléspectateurs au centre de la stratégie de production ;
  • participation citoyenne et journalisme citoyen ;
  • modèles de financement de la radiotélévision publique.

Les sessions, animées par des exemples de production vidéo, étaient très interactives. La formation s'appuyait sur différentes méthodes, comme le travail en équipe et les jeux-questionnaires. Au cours d'un exercice sur l'impartialité, les participants ont fait des suggestions sur comment les actualités devraient traiter les répercussions du changement climatique sur les Maldives.

 

A l'issue de la formation, les participants ont dressé une liste de mesures que pourrait prendre la Société nationale de radiotélévision pour assurer son rôle futur de radiotélévision publique. Ils ont notamment fait les suggestions suivantes : élaboration de directives éditoriales et d'un code de déontologie ; définition des publics cibles ; prévision du financement futur ; communication des résultats des ateliers au personnel de la Société nationale de radiotélévision et au grand public. Les ateliers se sont conclus par une conférence sur l'audiovisuel public donnée par le formateur, Phil Harding, et suivie d'une séance de questions-réponses.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page