15.06.2011 -

L'UNESCO organise une série de formations à la couverture électorale pour les professionnels des médias tunisiens

Dans le cadre du programme de l'UNESCO d'appui à la réforme du secteur des médias en Tunisie, 94 journalistes et rédacteurs en chef tunisiens vont être formés au cours des prochains mois afin de préparer l'élection de l'Assemblée constituante. Ces formations bénéficieront aussi bien aux professionnels des médias francophones qu'arabophones, mais la première série est destinée aux journalistes francophones.

La Tunisie connaît une transition démocratique depuis le mois de janvier 2011. Ce mouvement a été marqué par l'abolition de la censure de la presse et d'Internet, synonyme du régime de Ben Ali. Il va sans dire que le pays n'a jamais connu d'élections transparentes depuis 23 ans. Selon un rapport du Groupe arabe d'observation des médias, en 2009 la répartition du temps d'antenne n'était pas équitable et la voix des opposants était marginalisée. Etant donné la réalité des médias tunisiens, les acteurs politiques ont manifesté leur crainte de voir se reproduire la même situation pendant la prochaine campagne électorale.

 

Les formations organisées par le Bureau de l'UNESCO à Rabat donnent aux professionnels des médias tunisiens l'occasion d'approfondir leurs connaissances sur les normes et les pratiques internationales en matière de reportage électoral dans les pays démocratiques. Les sujets suivants seront abordés : les notions démocratiques, le rôle des médias et de la société civile pendant les élections, le pluralisme politique, la déontologie du journalisme et la liberté d'expression.

 

La première série de formations a lieu du 14 juin au 7 juillet 2011, sous la direction d'experts internationaux de haut niveau. Elle est destinée aux professionnels de la télévision nationale, de l'agence de presse Tunis Afrique Presse, des journaux privés et de Radio Monastir.

 

Une deuxième série de formations sera organisée au profit des journalistes arabophones travaillant pour les chaînes de radio régionales de Kef, Gafsa, Sfax et Tataouine.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page